Accueil / Bourse / Le Cac 40 dans le rouge, Sodexo et Sanofi sous pression

Le Cac 40 dans le rouge, Sodexo et Sanofi sous pression

Le Cac 40 dans le rouge, Sodexo et Sanofi sous pression

La Bourse de Paris recule sous l’effet conjugué du repli du dollar et de la faiblesse de Sanofi, toujours sous le coup des propos de Donald Trump hier. Le secteur du luxe poursuit sa progression grâce aux bons résultats de Richemont.

 

La Bourse de Paris recule sur fond de repli du dollar et de nouvel accès de faiblesse de Sanofi. La devise américaine pâtit notamment de l’absence de précision de la part de Donald Trump sur les mesures de soutien à l’économie lors de sa première conférence de presse depuis son élection. Par ailleurs, fustigé par le président élu pour les prix élevés des médicaments, le secteur de la santé est le plus touché, l’indice Stoxx 600 associé reculant de 2,22%, sa plus forte baisse depuis juin dernier. A l’inverse, le secteur du luxe poursuit sa progression grâce aux résultats meilleurs que prévu du suisse Richemont.

« Les marchés sont déçus par le manque de détail entourant les mesures de relance les plus vantées », résume Michael McCarthy, chief market strategist chez CMC Makets. Et d’ajouter qu’il y a « une crainte grandissante que les récents mouvements positifs ne soient basés que sur des paroles et ne s’étiolent très rapidement ».

Le Brent fait de la résistance

A 10h45, le Cac 40 perd 0,45% à 4.866,75 points dans un volume d’affaires de 670 millions d’euros. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien cède 0,21% et le Dax de la Bourse de Francfort 0,54%.

Sur le front des matières premières, le baril de Brent de la mer du Nord gagne quelques fractions à 55,37 dollars, les traders étant partagés entre la forte augmentation des stocks de pétrole et d’essence aux Etats-Unis et les signes de réduction de la production des pays de l’Opep. « Des facteurs de court terme sont en jeu en ce moment, et il faudra encore du temps pour voir si l’Opep respecte ses baisses de production », indique Barnabas Gan, économiste chez Oversea-Chinese Banking à Singapour, cité par Bloomberg. « Les derniers chiffres américains montrent que la consommation reste solide aux Etats-Unis, le thème du retour à l’équilibre sera l’un des moteurs qui devraient pousser les prix à la hausse en fin d’année », ajoute-t-il.

Sodexo et Sanofi sanctionnés, nouveau record pour LVMH

Sanofi pâtit des commentaires de Donald Trump sur les laboratoires pharmaceutiques, que le président élu veut forcer à négocier les prix des médicaments. Autre valeur de santé, Essilor accuse la plus forte baisse du Cac 40.

Sodexo recule de 2%. Le groupe a vu son chiffre d’affaires diminuer de 1,5% en données organiques au premier trimestre 2016-2017 en raison d’une base de comparaison élevée, mais le groupe confirme ses objectifs annuels en misant sur une accélération progressive de ses ventes.

A l’inverse, LVMH poursuit sa progression après avoir inscrit un nouveau record à 187 euros. L’ensemble du secteur européen du luxe bénéficie des résultats trimestriels de Richemont qui a renoué avec la croissance au troisième trimestre. Kering est également entouré.

Nouveau record également pour Spie, à 21,395 euros. Exane BNP Paribas est passé de « neutre » à « surperformance » sur le titre du groupe de services multi-techniques aux entreprises.

Areva décroche après avoir été suspendu de cotation depuis mardi. Le groupe a fixé à 4,50 euros le prix des actions nouvelles qui seront émises dans le cadre de sa recapitalisation et a annoncé que l’Etat français offrirait dans ce cadre la possibilité aux minoritaires de sortir du capital.

John Wiburg
investir.lesechos

Aller en haut