Accueil / Bourse / Le Cac 40 en légère hausse avant l’inflation américaine, Veolia sous pression

Le Cac 40 en légère hausse avant l’inflation américaine, Veolia sous pression

Le Cac 40 en légère hausse avant l’inflation américaine, Veolia sous pression

La Bourse de Paris gagne quelques points dans l’attente des chiffres de l’inflation aux Etats-Unis, qui pourraient donner une indication sur la politique de la Fed. Veolia recule après un placement de titres et Iliad après ses résultats.

Après un gain symbolique de 0,04% lundi, la Bourse de Paris s’inscrit en légère hausse au lendemain d’une clôture en ordre dispersé à Wall Street, et dans l’attente des chiffres de l’inflation de février aux Etats-Unis. Cette statistique pourrait donner des indications sur le rythme des hausses des taux envisagée par la Réserve fédérale. Elle sera d’autant plus surveillée qu’il s’agit du dernier indicateur majeur avant la réunion du comité de politique monétaire de la Fed des 20 et 21 mars.

A 9h05, le Cac 40 gagne 0,19% à 5.286,59 points. Ailleurs en Europe, le Footsie londonien et le Dax de la Bourse de Francfort sont stables.

A New York, le Dow Jones et le S&P 500 ont cédé du terrain lundi soir, tirés vers le bas par les grandes valeurs industrielles comme Boeing ou Caterpillar. Certains investisseurs craignent des mesures de rétorsion contre les entreprises américaines en cas de relèvement des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium importés alors que les négociations avec l’Union européenne et le Japon sont toujours en cours. Ce repli du S&P 500 intervient après la plus forte progression de l’indice élargi en cinq semaines, consécutive aux chiffres de l’emploi de février reflétant une évolution modérée des salaires.

Inflation américaine, ça passe ou ça casse

C’est dans ce contexte que le marché surveillera, à 13h30, la statistique des prix à la consommation de février aux Etats-Unis. Le consensus établi par Bloomberg table sur une hausse de 2,2% de l’inflation sur un an, après 2,1% en janvier, et de 1,8% hors alimentation et énergie.

Une évolution qui reste dans la moyenne constatée depuis septembre, signalent les analystes d’IG, qui soulignent dans une note que « l’enquête PMI suggère que l’issue pourrait être plus compliquée, avec l’accélération la plus rapide des prix dans le secteur des services en cinq mois. L’évolution de l’inflation était encore plus significative dans le secteur manufacturier, avec sa croissance la plus marquée en quatre ans. Si cela se révèle être le signe précurseur d’une surprise significative à la hausse du CPI, les craintes d’un resserrement plus agressif de la Fed que ce que le marché attendait sont susceptibles de revenir. Ce qui serait de mauvais augure pour l’évolution de tout un pan d’actifs dits à risque, dont les actions, les matières premières cycliques, et les devises à haut rendement ».

Parmi les autres indicateurs du jour, l’OCDE publiera à 11 heures ses prévisions pour l’économie mondiale.

Placement sur Veolia, Iliad déçoit dans le fixe

Iliad recule après ses résultats. La maison mère de Free a annoncé une croissance de près de 6% de son chiffre d’affaires en 2017 et une progression de 16% de son résultat opérationnel courant. Le groupe a par ailleurs fait état du recrutement net de 135.000 nouveaux abonnés haut débit et très haut débit l’an dernier.

Veolia Environnement accuse la plus forte baisse du Cac 40. Le fonds Qatar Diar a annoncé la mise en vente de la totalité de sa participation dans le groupe de services aux collectivités, soit environ 4,6% du capital. Les 26,1 millions d’actions concernées représentent près de 520 millions d’euros au cours de clôture d’hier.

Parmi les notes d’analystes, Barclays a relevé sa recommandation sur Total de «pondération en ligne » à « surpondérer ». JPMorgan a dégradé M6 de « neutre » à « sous-pondérer ». HSBC a relevé BioMérieux de « conserver » à « achat ». Berenberg a entamé le suivi de Worldline à « achat ».

lesechos

Aller en haut