Accueil / Finances / Le CDC rejoint la liste des investisseurs d’Africa Internet Group, en injectant 55,5 millions $

Le CDC rejoint la liste des investisseurs d’Africa Internet Group, en injectant 55,5 millions $

Le CDC rejoint la liste des investisseurs d’Africa Internet Group, en injectant 55,5 millions $

Le Commonwealth Development Group (CDC Group) a annoncé un investissement de 55,5 millions $, dans le capital d’Africa Internet Group (AIG). L’institution de financement du développement du Royaume Uni explique son engagement par la volonté de contribuer à l’amélioration des opérations actuelles d’AIG et de soutenir son expansion dans d’autres pays africains.

C’est « une marque du soutien que nous apportons à une entreprise qui joue un rôle de premier plan dans la croissance du e-commerce en Afrique. Il contribuera à créer des milliers d’emplois et permettra à de nombreuses petites entreprises d’accéder à de nouveaux marchés qui leurs étaient précédemment fermés », a fait savoir Mark Pay, le directeur du CDC.

AIG est la maison mère de Jumia, une des plateformes de e-commerce les plus en vue en Afrique subsaharienne. Les autres plateformes du groupe sont les sites de voyage Jovago, ceux des annonces Lamudi (propriétés immobilières), Carmudi (véhicules), Vendito (marchandises globales) et Everjobs (emploi). Derrière l’objectif de soutenir la création d’emplois et de richesses, CDC Group, comme les autres investisseurs avant lui, veut se positionner sur une nouvelle niche d’opportunités de rendements, soutenue par une forte croissance de l’accès à l’internet via le mobile.

Parmi les autres investisseurs d’AIG, on retrouve Goldman Sachs qui y a injecté près de 300 millions d’euros, l’assureur français Axa qui a acquis 8% de son capital et les groupes de télécommunication MTN, Rocket Internet et Millicom. « Nous sommes très heureux de ce partenariat avec CDC. Son expérience prouvée dans les investissements en Afrique et son expertise sur le développement à long terme, seront décisives dans la construction d’un écosystème sain autour de Jumia », a indiqué pour sa part Sacha Poignonnec, la co-directeur général du groupe Jumia

Même si des acteurs comme Cdiscount ont annoncé leur retrait des marchés camerounais et sénégalais, le e-commerce africain tend à devenir une cible d’investissement pour de grands groupes. La semaine dernière, Ebay, un des gros acteurs de ce model marchand, a annoncé son expansion africaine, grâce à un partenariat avec MallforAfrica. Il emboîtait le pas au suisse Rignier qui s’est offert la plateforme nigériane Dealdey.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut