Accueil / Tic & Telecoms / Le Congo confie à un consortium (…) le recrutement d’un opérateur pour gérer la fibre optique

Le Congo confie à un consortium (…) le recrutement d’un opérateur pour gérer la fibre optique

Le Congo confie à un consortium (…) le recrutement d’un opérateur pour gérer la fibre optique

Le Congo confie à un consortium international le recrutement d’un opérateur pour gérer la fibre optique

 

A quelques semaines de la fin des travaux d’interconnexion du Congo au Gabon par fibre optique, le gouvernement congolais recherche déjà l’opérateur à qui seront confiées la gestion et la commercialisation des capacités de cette infrastructure à très haut débit. Un consortium international composé des cabinets d’audit financier Ernst & Young, d’avocats Bird and Bird et de conseil en télécommunications Execution Consulting, a été mandaté à cet effet par les autorités de Brazzaville.

D’après Yvon Didier Miéhakanda, le coordonnateur du projet Central Africa Backbone composante Congo, dont les propos sont rapportés par adiac-congo.com, le consortium international aidera le gouvernement dans l’élaboration et le montage juridique le plus adapté pour garantir la rentabilité du Backbone de fibre optique congolais. C’est lui qui « enclenchera le processus d’élaboration du dossier d’appel d’offres, les termes de référence etc. Une fois l’opérateur recruté, il accompagnera le gouvernement dans la finalisation du plan d’affaires ».

A travers le recrutement d’un gestionnaire du réseau national de fibre optique, le Congo veut contribuer à un meilleur accès des populations, des administrations et des entreprises aux services de télécommunications/TIC de qualité et à un prix abordable. L’objectif final est le développement socio-économique du pays.

Muriel Edjo / agence ecofin

Aller en haut