Accueil / Tic & Telecoms / Le créateur d’Android lance son propre smartphone

Le créateur d’Android lance son propre smartphone

Le créateur d’Android lance son propre smartphone

La start-up créée par Andy Rubin a levé le voile ce mardi sur un smartphone haut de gamme baptisé Essential Phone ainsi que sur un assistant personnel, Essential Home.

Minimaliste, modulable et doté d’un écran presque sans bordure. Après des mois de “teasing”, le créateur d’Android, Andy Rubin, a levé le voile ce mardi sur son premier smartphone, l’Essential Phone . Après avoir révolutionné le “software” avec son système d’exploitation mobile dans les années 2000, l’inventeur, qui a monté sa propre entreprise (Essential) après avoir quitté Google , s’attaque ainsi au “hardware” en espérant concurrencer les plus grands du marché comme Samsung et Apple.

Les caractéristiques du nouveau terminal au design épuré ? Un écran de 5,7 pouces 2560 x 1312 pixels quasiment sans bordure englobant une caméra frontale de 8 mégapixels, un processeur Qualcomm Snapdragon 835, 4 Go de RAM, deux caméras dorsales de 13 mégapixels (couleur et monochrome), un capteur d’empreintes digitales, 128 Go de mémoire et une batterie de 3 040 mAh. Le terminal se compose d’un boîtier en céramique et d’un châssis en titane. Aucun logo n’y figure. Essential s’est par ailleurs inspiré de l’iPhone 7 d’Apple en choisissant de ne pas inclure de prise jack pour les écouteurs.

Le pari risqué des smartphones modulaires

Mais c’est la modularité du smartphone qui doit lui permettre de se démarquer. Le dos de l’appareil est doté de deux connecteurs magnétiques capables d’accueillir des accessoires, comme une caméra 360° ou une caméra frontale montée sur un bras métallique (pour les amateurs de selfies), qui se connectent automatiquement. Le téléphone fonctionne par ailleurs grâce à un système exploitation se basant sur Android. Disponible en pré-commande aux Etats-Unis, l’Essential Phone est commercialisé 699 dollars. Sa disponibilité ailleurs dans le monde n’a pas été annoncée.

Le nom d’Andy Rubin suffira-t-il à faire de ce nouvel appareil un succès ? Les caractéristiques du “Phone” ont de quoi aiguiser la curiosité des rivaux d’Essential et du public. Mais le pari de faire adopter ce nouveau smartphone est très risqué, face aux grands noms qui trustent un marché déjà bien encombré. Non seulement le terminal d’Essential n’est mis en vente que sur Internet pour le moment mais les téléphones modulaires présentés ces dernières années par Google, Motorola ou encore LG, ont été des échecs.

Un assistant respectueux de la vie privée

La nouvelle entreprise d’Andy Rubin a également présenté “Home”, un assistant personnel similaire à Google Home et à Amazon Alexa, capable d’obéir à la voix et au toucher. L’appareil rond, aux allures de réveil, n’a en revanche pas encore été mis en vente et son prix n’a pas été révélé.
home
Essential a précisé que la majeure partie des informations ne seraient pas traitées sur le cloud mais en local, assurant respecter la vie privée des utilisateurs. Un bon argument de vente alors que Home ne révolutionne pas l’assistant personnel, proposant des fonctionnalités classiques comme contrôler sa musique, créer des alertes ou encore poser des questions générales.

lesechos

Aller en haut