Accueil / Mines & Energies / Le cuivre à un plus haut de 20 mois sur l’inquiétude liée à l’offre

Le cuivre à un plus haut de 20 mois sur l’inquiétude liée à l’offre

Le cuivre à un plus haut de 20 mois sur l’inquiétude liée à l’offre

Les futures sur le cuivre progressent à un plus haut de mai 2015 ce lundi, sur l’inquiétude liée à la grève menée par les travailleurs au sein de la mine Escondida au Chili, la plus importante mine au monde.
Le cuivre pour livraison en mars sur le Comex de la New York Mercantile Exchange progresse de 2,4 cents ou 0,9% à $2,792 la livre à 8:05AM ET (13:05GMT). Il atteignait un plus haut de séance de 2,823 $ durant la séance asiatique, un plus haut de 20 mois.
Entre temps, le cuivre sur le London Metal Exchange avance de 0,7% à 6.131,75 $ la tonne métrique après avoir touché plus tôt 6.202,25 $.

La grève au sein de la mine Escondida au nord du Chili a été entamée jeudi dernier après des discussions entre le management et les travailleurs.
Les syndicalistes ont mis en garde contre une grève qui pourrait durer dans le temps et qui impacterait très probablement les réserves.
Cette mine, propriété de BHP Billiton (LON:BLT), produit près de 5% des réserves mondiales de cuivre.

Les prix ont bénéficié d’un soutien supplémentaire après que Freeport-McMoran (NYSE:FCX) ait indiqué qu’une interdiction d’exportation demeurait en vigueur au sein de sa mine Grasberg en Indonésie, en raison d’un désaccord avec le gouvernement au sujet d’un permis.
Ceci survient après une demande soutenue de la Chine, qui publie des chiffres commerciaux plus solides que prévu en janvier, tandis que la demande augmente à l’internationale et au sein du pays.

La Chine est le second consommateur mondial de cuivre, comptant pour 45% de la consommation mondiale.

Ailleurs, les prix de l’or reculent tandis que de récentes décisions prises par le président américain Donald Trump ont apaisé les inquiétudes des investisseurs quant aux politiques controversées de la nouvelle administration.
L’attention des marchés est portée sur le témoignage de la présidente de la Réserve Fédérale Janet Yellen prévu mardi et mercredi. Ses commentaires seront attentivement scrutés en quête d’indices sur le timing de la prochaine hausse des taux.
Les investisseurs surveilleront également les rapports économiques que publieront les États-Unis, notamment les prix à la production en janvier mardi, les prix à la consommation et les ventes au détail mercredi, ainsi que des chiffres liés au logement jeudi.

investing

Aller en haut