Accueil / Développement / Le FMI abaisse des prévisions de croissance du Nigeria pour 2016, à 2,3%

Le FMI abaisse des prévisions de croissance du Nigeria pour 2016, à 2,3%

Le FMI abaisse des prévisions de croissance du Nigeria pour 2016, à 2,3%

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé, dans un communiqué publié le 31 mars, ses prévisions de croissance pour le Nigeria en 2016 à 2,3% contre une précédente prévision de 3,2% annoncée en février dernier, en raison notamment de la baisse continue des cours du pétrole. En 2015, le premier producteur de brut en Afrique avait enregistré une croissance économique de 2,7%.

«Les principaux risques pour les perspectives économiques du Nigeria comprennent la baisse des prix du pétrole, une diminution des recettes non pétrolières, une nouvelle détérioration des finances publiques ainsi que la montée des perturbations touchant le secteur privé en raison des difficultés d’accès aux devises étrangères et de la résurgence des préoccupations d’ordre sécuritaire», a précisé le FMI dans son communiqué.

L’institution a, d’autre part, recommandé aux autorités nigérianes de mettre en œuvre des politiques visant à préserver la viabilité budgétaire, à réduire les déséquilibres extérieurs et à accélérer les réformes structurelles qui favorisent une croissance plus inclusive.

Elle a aussi appelé les autorités à procéder à une augmentation progressive du taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et à un élargissement de l’assiette fiscale, tout en maintenant les investissements dans les infrastructures et les services sociaux.

agenceecofin.com

Aller en haut