Accueil / Finances / Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud pour 2018 et 2019, respectivement à 0,8 et 1,4%

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud pour 2018 et 2019, respectivement à 0,8 et 1,4%

Le FMI abaisse ses prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud pour 2018 et 2019, respectivement à 0,8 et 1,4%

Le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé, le 9 octobre, ses prévisions de croissance économique pour l’Afrique du Sud en 2018 et en 2019, tout en appelant ce pays à lancer des réformes liées à l’efficacité des entreprises publiques et au marché de l’emploi.

L’institution s’attend désormais à ce que le PIB de l’Afrique du Sud progresse de 0,8% en 2018 contre une précédente estimation de 1,5% datant de juillet dernier. En 2019, le PIB du pays le plus industrialisé du continent devrait croître de 1,4% contre une précédente estimation de 1,7%.

Le FMI a, d’autre part, recommandé aux autorités sud-africaines de procéder à des réformes touchant le marché du travail, l’éducation et les entreprises publiques.

« Les récentes réformes en Afrique du Sud, telles que les mesures adoptées pour lutter contre la corruption et l’élimination des dépenses inutiles, sont les bienvenues. Mais d’autres réformes sont nécessaires pour consolider la stabilité politique, améliorer l’efficacité des entreprises publiques, accroître la flexibilité du marché du travail, améliorer l’éducation de base et adapter la formation aux besoins des entreprises », suggère l’institution.

L’économie sud-africaine vient de replonger dans la récession technique. Le PIB de la nation arc-en-ciel s’est en effet contracté de 0,7% au deuxième trimestre 2018, après avoir déjà dégringolé de 2,6% au premier trimestre.

Le nouveau président sud-africain, Cyril Ramaphosa, qui a succédé en février au très controversé Jacob Zuma, avait promis de relancer l’économie du pays qui se débat depuis plusieurs années avec une croissance atone et insuffisante pour faire fléchir un taux de chômage record de 27,7%.

agenceecofin

Aller en haut