Accueil / Finances / Le FMI approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU pour le Mali

Le FMI approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU pour le Mali

Le FMI approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU pour le Mali

Bonne nouvelle pour l’économie malienne en ce moment de sortie d’une crise sécuritaire qui a secoué le fondement de l’économie nationale. Pour soutenir l’économie malienne le Conseil d’Administration du FMI a conclu la sixième revue de l’accord en faveur du Mali au titre de la FEC et approuve un décaissement de 25.8 millions de dollars EU.

En effet, cette décision permet le décaissement immédiat de 19 millions de DTS (soit environ 25.8 millions de dollars EU), ce qui porte le total des décaissements au titre du programme à ce jour à 60 millions de DTS (soit environ 81.3 millions de dollars EU).
Le 2 Décembre 2016, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la sixième revue des résultats enregistrés par le Mali au titre du programme économique appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC).
Cette décision permet le décaissement immédiat de 19 millions de DTS (soit environ 25.8 millions de dollars EU), ce qui porte le total des décaissements au titre du programme à ce jour à 60 millions de DTS (soit environ 81.3 millions de dollars EU). La décision du Conseil a été prise selon la procédure du défaut d’opposition.
Le Conseil d’Administration a aussi approuvé la requête des autorités pour une modification d’un critère de réalisation continu du programme relatif au plafond d’endettement sur la dette externe non-concessionnelle.
L’économie du Mali continue de croître à un rythme soutenu, avec une croissance prévue du PIB de 5,4 % pour 2016 et de 5,3 % pour 2017
L’accord FEC en faveur du Mali a été approuvé le 18 Décembre 2013 (voir le Communiqué de presse No 13/524) pour un montant de 30 millions de DTS (équivalant à environs 40.7 millions de dollars EU).
Le 9 Juin 2016, le Conseil a approuvé, à la demande des autorités, la prorogation d’une année de l’accord au 17 Décembre 2017, de même qu’une augmentation des ressources mises à disposition au titre de cet accord, ce qui porte le montant total de ces ressources à 98 millions de DTS (environs 132.8 millions de dollars EU).
L’économie du Mali continue de croître à un rythme soutenu, avec une croissance prévue du PIB de 5,4 % pour 2016 et de 5,3 % pour 2017. L’activité est soutenue à la fois par les dépenses d’investissement publiques et la politique accommodante de la banque centrale régionale (BCEAO).
L’inflation devrait diminuer à 0,5 % d’ici la fin décembre et devrait rester contenue à 1 %. Ces perspectives favorables sont cependant soumises à des risques à la baisse résultant principalement de la fragile situation sécuritaire du Mali.

Amara BATHILY

malijet

Aller en haut