Accueil / Développement / Le FMI conditionne son aide à la Tunisie par l’adoption de réformes…

Le FMI conditionne son aide à la Tunisie par l’adoption de réformes…

Le FMI conditionne son aide à la Tunisie par l’adoption de réformes…

Le FMI conditionne son aide à la Tunisie par l’adoption de réformes dans un délai de sept mois.

Le FMI a annoncé, le 19 mai, avoir accordé un délai de sept mois pour permettre à la Tunisie d’adopter les réformes économiques exigées en contrepartie du versement d’un prêt de 600 millions de dollars. «Cette extension accordera plus de temps aux autorités tunisiennes pour appliquer les mesures nécessaires et pouvoir ainsi honorer les engagements qu’elles ont pris, notamment dans les domaines des réformes des systèmes bancaire et fiscal», a précisé l’institution dans un communiqué.

En 2013, le FMI avait octroyé à ce pays d’Afrique du Nord, qui a été le berceau du pritemps arabe, une ligne de crédit de 1,7 milliard de dollars qui devait initialement expirer en juin 2015, avec le versement d’une dernière tranche de 600 millions. Ce plan d’aide était destiné à accompagner la transition politique du pays.

Le Fonds a, par ailleurs, indiqué qu’il allait dépêcher une mission en Tunisie durant le mois en cours afin de passer en revue avec les responsables politiques locaux la mise en application des engagements pris par le pays et de procéder à un examen de la situation économique.

agenceecofin.com

Aller en haut