Accueil / Développement / Le Gabon et plusieurs autres pays exportateurs de matières premières frappés par l’incertitude politique

Le Gabon et plusieurs autres pays exportateurs de matières premières frappés par l’incertitude politique

Le Gabon et plusieurs autres pays exportateurs de matières premières frappés par l’incertitude politique

Euler Hermes, le leader mondial des solutions d’assurance des échanges commerciaux inter-entreprises, vient de réaliser une analyse de l’économie africaine, portant sur trois principaux risques relatifs au continent. Il s’agit du risque politique ; de la question du prix des matières premières et des taux de change et enfin de l’accroissement de la dette publique en raison de politiques budgétaires inappropriées.

De cette étude, il ressort que l’incertitude politique qui touche nombre de pays de la région, accentue la faiblesse des performances économiques des exportateurs de matières premières comme le Gabon, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud. « Elle affecte également les investissements directs étrangers (IDE). Car, les investisseurs répugnent à placer des capitaux dans un pays ou une région en proie à des bouleversements politiques.», poursuit le rapport.

Toutefois, souligne Stéphane Colliac, économiste en chef chez Euler Hermes, « malgré les défis qui restent à relever et les récentes pressions financières subies par les exportateurs de matières premières, le continent africain dispose d’un potentiel économique considérable ».

Et de conclure : « Le développement des entreprises africaines est une réalité. D’ailleurs, nous estimons que le PIB de l’Afrique croîtra de +2,6 % en 2017. La liquidité se retrouve toutefois sous pression car plusieurs pays ont vu récemment leur monnaie se déprécier».

Stéphane Billé
Le Nouveau Gabon

Aller en haut