Accueil / Finances / Le Gabon tente de négocier un rééchelonnement de sa dette vis-à-vis de la Chine

Le Gabon tente de négocier un rééchelonnement de sa dette vis-à-vis de la Chine

Le Gabon tente de négocier un rééchelonnement de sa dette vis-à-vis de la Chine

Lors d’une séance de travail que le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a eu le mardi 12 avril 2016 à Libreville avec le président de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Yu Zengsheng, la question de l’endettement gabonais a été évoquée.

Daniel Ona Ondo a plaidé pour un rééchelonnement de cette dette vis-à-vis de la Chine. Ceci pour permettre au gouvernement d’asseoir l’ensemble des investissements et des projets structurants. Cette invite, a expliqué le Premier ministre, intervient au moment où les effets néfastes de la crise pétrolière ont été atténués par la politique de diversification de l’économie.

Si le chef du gouvernement a été peu disert sur le chiffre précis de la dette du Gabon vis-à-vis de la Chine, la direction générale de la Dette informe néanmoins que, pour la seule année 2015, le pays a sollicité auprès de l’Empire du milieu un montant de près de 218,59 milliards de FCFA.

Dans le détail, il s’agit d’une somme de 85 423 894,2 euros (environ 56 milliards de FCFA) pour le projet conception et de construction du stade de Port-Gentil financé par la banque Industrielle et commerciale de Chine (Icbc). La maturité de ce prêt est de 10 ans avec un différé de 1,5 an.

Pour le projet de conception et de construction du stade d’Oyem, c’est toujours un financement de Icbc, à hauteur de 72 595 031,6 euros (47,5 milliards de FCFA) dont la maturité est de 10 ans avec un différé de 1,5 an.

La banque d’import-export de Chine (Eximbank) a financé la construction de la route conjonctive de Port-Gentil (Farasol-Mbega) pour un montant de 87 160 318,87 euros (57,09 milliards de FCFA) dont la maturité est de 15 ans avec un différé de 3 ans.

Eximbank a aussi prêté de l’argent au Gabon pour construire et équiper trois centres de formation et de perfectionnement professionnels toujours à travers Eximbank. Montant : 100 788 100 de dollars (à peu près 58 milliards de FCFA). La maturité est de 15 ans avec un différé de 5 ans.

agenceecofin.com

Aller en haut