Accueil / Mines & Energies / Le Ghana courtise les investisseurs dans le segment aval de son secteur pétrolier

Le Ghana courtise les investisseurs dans le segment aval de son secteur pétrolier

Le Ghana courtise les investisseurs dans le segment aval de son secteur pétrolier

Emmanuel Armah-Kofi Buah (photo), le ministre ghanéen du Pétrole, s’est livré à un exercice de séduction pour convaincre plusieurs acteurs du secteur pétrolier de diriger leurs capitaux vers le segment aval du secteur pétrolier de son pays. Il s’est, à cette fin, targué des nombreuses politiques de libéralisation élaborées en vue de stimuler l’économie ghanéenne.

Lors d’un cocktail organisé dans le cadre du lancement de la branche de stockage de Puma Energy au Ghana et en présence de nombreux investisseurs, l’autorité ministérielle a expliqué que les statistiques de la consommation de produits pétroliers ont connu un « rebond impressionnant » depuis les dernières années et souligné que la demande demeure conséquente.

Le pays a, selon ses termes, a besoin d’installation dans le raffinage, le traitement du gaz naturel ainsi que la commercialisation et la distribution de produits pétroliers. Il a, dans ce sens garanti de bons rendements aux potentiels investissements. « Aujourd’hui, nous pensons qu’il y a eu un réel succès dans le secteur amont et nous voulons le répliquer dans le secteur aval. Ce sont des opportunités en or pour les acteurs de l’industrie et nous sommes heureux que Puma Energy ait fait le premiers pas ».

Il a également réitéré la volonté du gouvernement « de continuer à soutenir la libéralisation des prix du pétrole et d’assurer l’équilibre du segment aval afin d’augmenter la qualité des services ».

M. Myles Bouvier-Baird, directeur général de Puma Energy Distribution Ghana, a salué la politique de déréglementation du gouvernement dans le secteur pétrolier. C’est selon lui, « un geste positif pour permettre aux acteurs du marché de décider des prix ».

Olivier de Souza
agenceecofin.com

Aller en haut