Accueil / Développement / Le groupe immobilier marocain Addoha se dote d’un nouveau plan stratégique

Le groupe immobilier marocain Addoha se dote d’un nouveau plan stratégique

Le groupe immobilier marocain Addoha se dote d’un nouveau plan stratégique

Le groupe Addoha, leader de la promotion immobilière au Maroc, vient d’approuver un nouveau plan stratégique qui couvre les années 2015 à 2017, avec l’objectif de doter l’entreprise d’une gouvernance rénovée et plus rentable.

La nouvelle vision baptisée « Plan Génération Cash », a été approuvée par le conseil d’administration du groupe, qui s’est réuni le 13 janvier sous la présidence de son PDG, Anas Sefrioui (photo). A travers ce nouveau plan, l’opérateur immobilier panafricain se fixe pour objectif d’améliorer sensiblement sa trésorerie, via une meilleure discipline financière.

Selon un communiqué du groupe, le « Plan Génération Cash »vise ainsi à optimiser les fondamentaux financiers et opérationnels, l’objectif majeur du management étant de revenir à une structure financière largement désendettée, à l’image de la situation du Groupe en 2006. Le plan d’action commercial dans le cadre de cette vision privilégiera l’écoulement du stock de produits finis et l’encaissement des créances clients à fin 2014, qui se montent à presque une année de chiffre d’affaires.

Pour cela, l’un des objectifs prioritaires est de transformer les actifs en cash à travers la vente de près de 80% du stock au cours des deux années à venir. L’ambition est d’atteindre des cash-flow d’exploitation de 3,2 MMDH (environ 300 millions d’euros) en 2017. Dans le même esprit, une montée en gamme qualitative de l’action commerciale, afin de la rendre plus efficace et mieux ciblée, est mise en place au cours de cette période.

Parallèlement à ses activités sur le marché marocain, le groupe est en train d’élargir ses opérations à l’Afrique subsaharienne, aussi bien dans la promotion immobilière que dans l’industrie cimentière, via Ciments de l’Afrique (CIMAF).

En juin 2014, le leader du marché de l’immobilier au Maroc a ainsi lancé deux grands projets au Tchad. L’un porte sur la construction de 15 000 logements sociaux, l’autre sur une cimenterie visant à assurer l’autosuffisance du pays en ciment. Les travaux de construction de la cimenterie dureront 18 mois pour une capacité de production de 500 000 tonnes par an.

agenceecofin.com

Aller en haut