Accueil / Tic & Telecoms / Le GSMA veut aider le Tchad à développer son économie numérique

Le GSMA veut aider le Tchad à développer son économie numérique

Le GSMA veut aider le Tchad à développer son économie numérique

L’Association internationale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) organise du 6 au 7 septembre 2016 à Ndjamena un atelier sur le développement de l’économie numérique et le régime fiscal qui régit le secteur au Tchad.

GSMA compte favoriser à travers cette opportunité la discussion et la collaboration entre les décideurs et le secteur privé pour le développement d’un environnement propice à l’investissement à long terme dans le secteur de la téléphonie mobile. Les participants auront ainsi l’occasion d’échanger des points de vue et des idées sur les politiques et les meilleures pratiques réglementaires ainsi que les priorités les plus pressantes pour booster la capacité et l’utilisation de l’internet mobile haut débit au Tchad.

Une bonne qualité de la communication à moindre coût est bien la préoccupation des opérateurs qui s’attèlent chaque jour un peu plus à satisfaire l’exigence des demandes des clients. Toutefois les efforts du secteur privé seuls ne parviennent pas à répondre efficacement aux préoccupations d’accès facile à une communication à moindre coût. La qualité de cette dernière est aussi en partie liée à des facteurs exogènes tels que les politiques commerciales et économiques des pays dans lesquels opèrent ces entreprises de téléphonie mobile.

La GSMA est convaincue qu’une bonne politique réglementaire et fiscale et un bon environnement des affaires offre une énorme possibilité d’étendre la connectivité mobile dans un pays. Un accès accru et à volonté à l’internet mobile permet une série d’avantages socio-économiques importantes pour les citoyens, les entreprises et le développement du pays.

Malheureusement, au Tchad, nous notons un faible taux de pénétration à l’Internet mobile qui est autour de 10% selon l’observatoire de l’ARCEP de 2014.

Ensemble avec les décideurs politiques et économiques du Tchad, les opérateurs de téléphonie mobile espèrent gagner le pari, celui d’accompagner le Gouvernement dans ses politiques de permettre une inclusion digitale de tous les citoyens.

Pour le GSMA, l’occasion est tout indiquée pour engager une discussion sur l’apport du numérique au développement du pays au seuil du nouveau mandat du président tchadien investi le 8 août 2016.

 

 

 

agenceecofin.com

Aller en haut