Accueil / International / Le Japon mise sur des hausses de salaires pour relancer son économie

Le Japon mise sur des hausses de salaires pour relancer son économie

Le Japon mise sur des hausses de salaires pour relancer son économie

Tombé en récession en novembre et subissant la déflation, le gouvernement de Shinzo Abe prévoit d’augmenter le salaire minimum pour relancer la consommation intérieure.

Le gouvernement japonais s’apprête à dévoiler une série de mesures de relance incluant notamment une augmentation du salaire minimum et un coup de pouce aux petites retraites. Le plan gouvernemental, dont l’agence Reuters a pris connaissance lundi, n’est pas une nouvelle flèche des Abenomics. Il n’ouvrira pas de nouveaux chantiers de réforme.

Le plan table notamment sur un relèvement du salaire minimum. Citant des sources non identifiées, le quotidien Nikkei explique que cette augmentation serait d’environ 3%. Le salaire minimum national est aujourd’hui de 780 yens de l’heure (environ 6 euros). L’objectif est de relancer la consommation intérieure pour espérer sortir le Japon de quinze ans de déflation.

Un PIB en recul de 0,2% aux 2e et 3e trimestres
Le gouvernement espère aussi sortir le pays de la récession dans laquelle il est retombé en récession, le 16 novembre, un an tout juste après un épisode similaire.

La troisième puissance économique mondiale a en effet vu son PIB reculer de 0,2% au troisième trimestre, après une contraction d’autant au deuxième trimestre, selon une estimation préliminaire, publiée lundi 15 novembre par le gouvernement.

Critiques sur le manque de profondeur de la mesure
Le projet ne satisfait pas certains économistes qui le jugent insuffisant sur la question de la productivité des salariés japonais.

De même, ils estiment regrettable que le gouvernement ne s’attaque pas à la réforme du marché du travail, jugé trop rigide, rapporte Reuters.

latribune.fr

Aller en haut