Accueil / Tic & Telecoms / Le Kenya a expulsé 77 Chinois soupçonnés de fraude télécoms

Le Kenya a expulsé 77 Chinois soupçonnés de fraude télécoms

Le Kenya a expulsé 77 Chinois soupçonnés de fraude télécoms

Le ministère kényan de la sécurité publique a révélé, le 13 avril 2016, l’expulsion par le gouvernement de 77 Chinois soupçonnés de fraude télécoms. L’expulsion s’est déroulée en deux phases. Une première vague de ressortissants a été expulsée le 09 avril 2016. La seconde vague est intervenue le 13 avril 2016. Parmi les expulsés, figuraient 45 ressortissants de l’île de Taiwan.

D’après la police, rapporte le site d’informations plenglish.com, cela fait plusieurs années que des ressortissants chinois, parfois installés illégalement dans le pays, sont impliqués dans des activités de fraude télécoms. L’attention des autorités kényanes a été attirée, en 2014, par un incendie survenu dans une banlieue de Nairobi au cours duquel un Chinois avait perdu la vie. Au cours de l’enquête, la police avait découvert que l’accident était survenu lors de la mise en place d’équipements de télécommunications pour commettre une fraude télécoms transnationale.

Actuellement, l’expulsion vers la Chine des présumés fraudeurs sur les télécoms suscite des tensions entre le Kenya et Taiwan. Dans une déclaration écrite à la commission des affaires étrangères et de la défense nationale de l’Assemblée législative kényane, le ministère des Affaires étrangères de Taiwan a protesté contre l’expulsion de ses ressortissants. Une action en justice a même été entamée dans le pays.

agenceecofin.com

Aller en haut