Accueil / Développement / Le Kenya ambitionne des IDE de 3 milliards de dollars en 2018

Le Kenya ambitionne des IDE de 3 milliards de dollars en 2018

Le Kenya ambitionne des IDE de 3 milliards de dollars en 2018

Le Kenya s’est fixé pour objectif d’atteindre des investissements directs étrangers (IDE) de 3 milliards de dollars en 2018, a fait savoir mercredi un responsable.

Le directeur général de l’Autorité kenyane des investissements (KenInvest), Moses Ikiara, a déclaré à Xinhua que les niveaux d’investissements avaient augmenté de 390 millions de dollars en 2013 à près de 2 milliards de dollars en 2016, faisant du Kenya l’une des destinations d’investissement privilégiées sur le continent africain.

“Par conséquent, les IDE devraient selon nos anticipations atteindre 3 milliards de dollars en 2018, considérant la dynamique de nos flux de capitaux au cours des cinq dernières années”, a rapporté M. Ikiara.

L’impasse politique actuelle concernant le scrutin présidentiel répété n’entraîne qu’un ralentissement temporaire dans la mise en œuvre des projets, a-t-il estimé.

“Nous sommes confiants dans le fait que les afflux de capitaux reprendront une fois cette impasse politique résolue”, a-t-il ajouté. Les IDE au Kenya restent forts en raison d’une économie bien diversifiée, selon l’agence de promotion des investissements du Kenya.

Les secteurs qui devraient recevoir les IDE les plus importants comprennent le secteur manufacturier, l’énergie, la construction, l’informatique et l’exploitation pétrolière et minière, a fait savoir M. Ikiara.

Les rendements très élevés du secteur immobilier ont alimenté un essor du secteur de la construction, a-t-il observé.

Les multinationales sont attirées par la perspective de s’implanter au Kenya grâce à l’économie nationale dynamique de ce pays et aux nombreux accords commerciaux privilégiés que le Kenya a signés avec d’autres pays, fait valoir KenInvest.

NAIROBI, 1er novembre (Xinhua)

Aller en haut