Accueil / Développement / Le Kenya ambitionne une relance économique grâce au nouveau projet de SGR

Le Kenya ambitionne une relance économique grâce au nouveau projet de SGR

Le Kenya ambitionne une relance économique grâce au nouveau projet de SGR

Le projet de ligne de chemin de fer à voie normale (SGR) de Nairobi-Naivasha lancé officiellement l’année dernière ouvrira la voie à des activités économiques importantes le long de son trajet, selon le secrétaire d’État aux Transports et aux Infrastructures, James Macharia.

M. Machaira a déclaré dans un commentaire publié récemment dans le journal Star Newspaper que cette ligne ferroviaire moderne de 120 kilomètres ouvrirait la porte à de nouveaux investissements dans l’arrière-pays kenyan.

“Les bénéfices économiques de la ligne de chemin de fer à voie normale devraient faire un bond avec la prolongation de cette ligne de Nairobi à Naivasha, menée actuellement, et plus tard avec le prolongement jusqu’à Kisumu et Malaba”, a estimé M. Macharia.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a lancé le 19 octobre 2016 la construction de la seconde phase du projet de SGR, entre Nairobi et Naivasha, grâce à des financements chinois de l’ordre de 1,5 milliard de dollars.

Il s’agit d’une extension de la ligne de chemin de fer Mombasa-Nairobi, entrée en service en début juin de cette année.

La China Road and Bridge Corporation (CRBC) contribue à la mise en œuvre du projet de SGR Nairobi-Naivasha qui devrait prendre 54 mois à terminer.

Le projet de SGR Nairobi-Naivasha ouvrira une nouvelle voie de renaissance industrielle dans l’arrière-pays kenyan, a observé M. Macharia.

“Un élément central de la ligne Nairobi-Naivasha est le projet de méga-parc industriel qui doit être mis en place près du centre d’échange de fret de Mai-Mahiu”, a dit M. Macharia.

Le Kenya prévoit d’établir un port sec à Naivasha et dans d’autres villes le long du trajet de la SGR de manière à faciliter le transport des cargaisons entre le port de Mombasa et l’arrière-pays.

Le port sec comme le centre de transfert de fret de Mai Mahiu s’inscrivent dans le cadre d’un programme ambitieux du gouvernement pour stimuler les activités économiques dans les régions rurales du Kenya.

Le Kenya a proposé de créer des zones économiques spéciales à Naivasha pour maximiser les bénéfices de cette ligne ferroviaire moderne. Naivasha deviendra un aimant pour les investisseurs de l’industrie manufacturière avancée, grâce au gain d’efficience et à la baisse du coût des transports de matières premières par la SGR.

Le projet de SGR Nairobi-Naivasha a créé un grand nombre d’emplois pour la jeunesse locale depuis le début de sa construction en fin d’année dernière, a-t-il ajouté.

NAIROBI, 13 juillet (Xinhua)

Aller en haut