Accueil / Développement / Le Kenya augmente le salaire minimum de 18%

Le Kenya augmente le salaire minimum de 18%

Le Kenya augmente le salaire minimum de 18%

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a augmenté lundi le salaire minimum des travailleurs de 18% pour atténuer l’impact de l’inflation élevée pour les personnes à faible revenu, lequel a atteint un nouveau pic de 11,5% en avril depuis 57 mois.

M. Kenyatta, qui a présidé les célébrations de la fête internationale du travail cette année à Nairobi, a déclaré que cette augmentation vise à apaiser la situation défavorable de la couche inférieure de la main-d’œuvre kenyane.

Le président kenyan a également émis une directive visant à augmenter les primes non imposables et le paiement des heures supplémentaires à 1.000 dollars pour aider les personnes à faible revenu.

“Je comprends que vous voulez avoir plus de revenus disponibles pour pouvoir répondre aux besoins de vos familles. Je suis conscient que les travailleurs à faibles revenus ont du mal à satisfaire leurs besoins fondamentaux”, a-t-il déclaré. “Il n’est pas juste qu’ils soient lourdement taxés”.

M. Kenyatta a donné l’ordre au secrétaire du cabinet pour l’industrialisation, Adan Mohamed, pour convoquer une réunion d’urgence avec les employeurs pour explorer des mesures visant à amortir l’impact des coûts associés aux facteurs non liés au travail pour les personnes à faible revenu.

Au cours des deux dernières années, le gouvernement kenyan a progressivement élevé les tranches d’imposition et réduit les taux d’imposition des travailleurs à faible revenu. Le revenu minimum imposable actuel est de 135 dollars.

M. Kenyatta a déclaré que le Kenya possède l’un des meilleurs groupes de travailleurs qualifiés au monde et c’est pourquoi de nombreux Kenyans ont trouvé un emploi à l’étranger.

Il a indiqué que le gouvernement a rationalisé l’enregistrement et la gestion des agences d’emploi étrangères.

“J’invite vivement tous les Kenyans qui vont à l’étranger à passer par les organismes agréés. Vous devriez également vous assurer que vous vous inscrivez à l’ambassade du Kenya au service du pays étranger où vous vous trouvez”, a déclaré M. Kenyatta.

Selon lui, l’emploi salarié a augmenté de 11% au cours de la dernière année complète et que plus d’emplois sont sur le chemin.

“Les réformes et les investissements de mon gouvernement nous rendent encore plus attrayants pour les investisseurs nationaux et étrangers, ce qui créera plus d’emplois”, a-t-il noté.

Il a fait savoir que son gouvernement attire plus de sociétés de technologie internationales au Kenya tout en encourageant les start-up et la croissance des entreprises locales.

“Les entreprises de technologie de classe mondiale établissent leur siège régional et continental au Kenya”, a-t-il noté. “Ils font cela parce qu’ils savent que notre population est de loin la plus compétitive de la région.”

NAIROBI, 1er mai (Xinhua)

Aller en haut