Accueil / Développement / Le Kenya envisage une exonération de taxe d’importation pour les matières premières

Le Kenya envisage une exonération de taxe d’importation pour les matières premières

Le Kenya envisage une exonération de taxe d’importation pour les matières premières

Le Kenya envisage de supprimer les taxes à l’importation sur les matières premières minérales, afin de développer son industrie de transformation des minéraux, a déclaré mardi un haut responsable gouvernemental.

Le ministre des Mines, Dan Kazungu, a déclaré lors d’un point presse à Nairobi que cette initiative permettrait au Kenya de devenir un pôle régional de l’industrie de transformation des minéraux.

“Le Kenya perd beaucoup d’opportunités en imposant des taxes sur l’importation de matières premières minérales, car les négociants de ce segment préfèrent faire transformer les minéraux dans d’autres pays”
, a déclaré M. Kazungu.

Le régime fiscal actuel sur les minéraux crée des obstacles à la croissance du secteur, a-t-il dit.

Selon les données du gouvernement, le secteur des minéraux a enregistré une croissance de 14,7% l’année dernière.

“Nous voulons que le secteur enregistre un pourcentage de croissance encore plus grand afin de devenir la plus importante source de devises du pays dans les années à venir”, a déclaré M. Kazungu.

La suppression des taxes freinera également le trafic en contrebande de matières minérales dans le pays, a déclaré M. Kazungu.

“Du fait de ce régime fiscal, nous avons un marché noir des transactions en minéraux qui prive le pays de recettes qu’il pourrait utiliser pour développer le pays”, a-t-il ajouté.

NAIROBI, 10 janvier (Xinhua)

Aller en haut