Accueil / Développement / Le Kenya espère bénéficier de la nouvelle Route maritime de la Soie

Le Kenya espère bénéficier de la nouvelle Route maritime de la Soie

Le Kenya espère bénéficier de la nouvelle Route maritime de la Soie

Le Kenya est bien placé pour bénéficier de la nouvelle Route maritime de la Soie du XXIe siècle, a déclaré dimanche le porte-parole de la président kenyane, Manoah Esipisu.

L’initiative chinoise pour “la Ceinture économique de la Route de la Soie et la Route de la Soie maritime du XXIe siècle” (initiative “la Ceinture et la Route”) vise à promouvoir un développement commun grâce à une coopération gagnant-gagnant. Le Kenya est bien placé sur cette ligne maritime, a déclaré M. Esipisu aux journalistes à Nairobi, confiant que cette initiative ouvrirait de nouvelles frontières de progrès dans tous les domaines de l’activité humaine.

Il a annoncé que le président kenyan Uhuru Kenyatta sera parmi les leaders mondiaux qui participeront au Forum de “la Ceinture et la Route” qui sera accueilli par le gouvernement chinois les 14 et 15 mai à Beijing.

Le Kenya bénéficiera de cette initiative de plusieurs façons. Le Kenya est une économie en pleine croissance et bénéficiera du prochain sommet à Beijing, en Chine. “Le Kenya est une voie maritime naturelle”, a-t-il noté.

Le projet “Lamu Port – Soudan du Sud – Projet de corridor de transport en Ethiopie (LAPSSET)”, constituera une extension de la nouvelle Route maritime de la soie. “Cela apportera des bénéfices économiques massifs pour le Kenya”, a prévu M. Esipisu.

Il a noté que plus de 100 pays et organisations internationales ont soutenu et rejoint l’initiative. Plus de 40 pays et organisations internationales ont signé des accords de coopération avec la Chine, notamment ceux d’Asie, du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Europe et des Amériques.

Il a ajouté que le contenu de l’initiative “la Ceinture et la Route” a été reflété dans des résolutions ou documents pertinents de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité de l’ONU, de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique.

Au niveau bilatéral, les relations entre le Kenya et la Chine restent solides et, grâce à ce partenariat, le Kenya a bénéficié de certains des projets importants, dont le chemin de fer SGR reliant Mombasa et Nairobi, le port de Lamu dans le nord du Kenya, selon le porte-parole de la présidence kenyane.

NAIROBI, 7 mai (Xinhua)

Aller en haut