Accueil / Développement / Le Kenya réduit de 60% le prix de la farine de maïs pour aider ses citoyens

Le Kenya réduit de 60% le prix de la farine de maïs pour aider ses citoyens

Le Kenya réduit de 60% le prix de la farine de maïs pour aider ses citoyens

Le gouvernement kényan a introduit de la farine subventionnée vendue 60% moins cher que le prix actuel du marché pour aider ses habitants.

A LIRE AUSSI...
  Le ministère de l’Agriculture a annoncé qu’à compter de mercredi, un paquet de 2 kg de farine de maïs, denrée de base du pays est-africain, se vendra à 0,90 dollars, alors qu’il était jusqu’alors à 1,50 dollars.

“Dans le cadre du programme du gouvernement de subvention de la nourriture, qui tend à inverser la hausse récente des prix des produits alimentaires essentiels, le public est informé qu’à partir de mercredi, le gouvernement s’est associé à différents meuniers pour proposer du maïs blanc à des taux subventionnés dans tout le pays”, a annoncé le ministère dans un communiqué.

Une vingtaine de meuniers se sont associés au gouvernement dans le cadre de ce programme qui réjouit les Kényans, qui ont du mal à faire face aux prix élevés des marchandises.

Un kilogramme de farine subventionnée sera vendu 0,46 dollars dans les commerces au détail dans la première phase du programme, a précisé le ministère.

Environ 30.000 tonnes de maïs du Mexique sont arrivées au Kenya cette semaine.

“Cette initiative du gouvernement me réjouit et est la bienvenue. Nous souffrons beaucoup des prix élevés. Ils devraient en faire de même avec le sucre et le lait”, a déclaré Benson Gitau, coursier à Nairobi.

De plus en plus de familles kényanes doivent sauter des repas à cause de l’inflation grimpante.

L’inflation dans le pays est-africain a atteint 11,5%, son niveau le plus haut en 57 mois, à cause de la flambée des prix des marchandises de base en hausse depuis quelques mois.

Aucun des produits alimentaires consommés quotidiennement par les Kényans ordinaires n’est épargné. Les prix du sucre, des légumes, du logement, des pommes de terre, des oignons, des tomates et du riz ont doublé.

Il y a deux semaine le paquet de 2 kg de sucre était de 2,90 dollars. Aujourd’hui, il est de 4 dollars.

NAIROBI, 16 mai (Xinhua)

Aller en haut