Accueil / Mines & Energies / Le Kenyan Athi River Mining Cement reçoit une offre de rachat de la part d’un grand…

Le Kenyan Athi River Mining Cement reçoit une offre de rachat de la part d’un grand…

Le Kenyan Athi River Mining Cement reçoit une offre de rachat de la part d’un grand…

Le Kenyan Athi River Mining Cement reçoit une offre de rachat de la part d’un grand groupe indien

Athi River Mining Cement (ARM Cement), le deuxième producteur de ciment au Kenya derrière la filiale du groupe Lafarge-Holcim, Bamburi Cement, a annoncé avoir fait l’objet d’une offre d’achat de la part d’un gros investisseur, sans donner plus de détails.

Mais dans la presse kényane, il ressort que le mystérieux investisseur serait Ultratech, le groupe indien premier producteur de ciment dans son pays, avec des activités dans le Moyen-Orient. Ce dernier serait intéressé à offrir les 125 millions $ requis pour acquérir les actions préférentielles émises par ARM Cement, ce qui lui garantirait une participation majoritaire dans son capital.

Pour le cimentier kényan, l’opération est une alternative à l’émission d’une obligation de 105 millions $ avec maturité de 5 ans qui est aujourd’hui mise en veilleuse. Grâce au placement de ces actions, elle pourra limiter et aussi refinancer son énorme dette et investir dans ses capacités de production, face à un marché qui devient chaque jour plus compétitif.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut