Accueil / International / Le laboratoire Teva viserait les génériques d’Allergan

Le laboratoire Teva viserait les génériques d’Allergan

Le laboratoire Teva viserait les génériques d’Allergan

Le laboratoire israélien Teva lorgnerait les activités de l’américain Allergan dans les médicaments génériques. La transaction atteindrait les 45 milliards de dollards, soit un peu plus que la mise pour tenter d’acheter Mylan un autre spécialiste des génériques.

Le champion des génériques fait de l’oeil au roi du Botox. Le laboratoire israélien Teva, discute avec Allergan en vue d’acheter son unité consacrée aux médicaments générique, rapportaient samedi les quotidiens américain et britannique The Wall Street Journal et The Financial Times. Montant de l’accord: entre 40 et 45 milliards de dollars.

De Mylan à Allergan

S’il est confirmé, ce serait un revirement de la part de Teva qui tente depuis plusieurs semaine de mettre la main sur Mylan, un autre spécialiste des génériques. Le haut de la fourchette avancée pour les génériques d’Allergan dépasse même celle proposée pour l’acquisition du laboratoire Mylan. Mais ce dernier résiste et tente lui-même d’acquérir un quatrième acteur: Perrigo.

Le secteur pharmaceutique connaît depuis plusieurs mois un vaste mouvement de concentration lié à la réforme du système de santé américain et à l’expiration d’une série de brevets.

latribune.fr

Aller en haut