Accueil / Mines & Energies / Le Mali a produit 50 tonnes d’or en 2015 et table sur une progression de 20% en 2016

Le Mali a produit 50 tonnes d’or en 2015 et table sur une progression de 20% en 2016

Le Mali a produit 50 tonnes d’or en 2015 et table sur une progression de 20% en 2016

Dans son discours du nouvel an, disponible sur Ecofin, le Président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé que le Mali a produit 50 tonnes d’or en 2015. Sur cette quantité, 46 tonnes proviennent de l’industrie et 4 de l’orpaillage. Cette performance assure au pays le troisième rang dans le classement des producteurs, après l’Afrique du Sud et le Ghana. Elle confirme également l’évolution annuelle de sa production d’or sur trois années consécutives.

En effet, la production d’or du pays a suivi une courbe ascendante régulière. De 47 tonnes en 2013, elle est passée à 49,815 tonnes en 2014 selon une estimation de Reuters. En novembre, le ministre des mines, Dr Boubou Cissé, avait déjà estimé que cette dynamique serait maintenue en 2016. La production passerait ainsi de 50 à 60 tonnes.

IBK a profité de l’occasion pour présenter les actions qui seront mises en œuvre pour atteindre ce chiffre. Elles concerneront essentiellement les réformes institutionnelles et le renforcement des capacités humaines. La cheville ouvrière de ce dernier volet sera la construction de l’Ecole Africaine des Mines. Bénéficiant de l’appui de l’Institution Nelson Mandela, cette école devrait favoriser l’avènement de scientifiques et d’ingénieurs chevronnés, indispensables à l’accélération du développement du secteur minier au Mali et en Afrique à moyen terme.

Dans l’immédiat, c’est sur l’exploitation de certaines des réserves d’or du pays que le pays table pour améliorer le niveau de sa production. Avec 7,7 tonnes de réserves et une estimation d’environ 1,8 tonne d’or par an, la mine de Kofi-nord sera, dans un futur proche, exploitée par le canadien Endeavour Mining. Un autre canadien, B2Gold aura la charge, cette même année, d’exploiter la mine de Fekola qui a un potentiel de 89,3 tonnes.

Stéphanie C. Tohon
agenceecofin.com

Aller en haut