jeudi 24 janvier 2019

Accueil / Auto & Transports / Le marché automobile américain sauvé par les pick-ups et SUV

Le marché automobile américain sauvé par les pick-ups et SUV

Le marché automobile américain sauvé par les pick-ups et SUV

Un schéma inverse de l’Europe !

Si les pays européens cherchent, avec plus ou moins de succès, à établir un marché de l’automobile propre, écologique et économique, ce n’est visiblement pas le cas des automobilistes américains, qui sont nettement plus tournés vers les véhicules de grande taille, coûteux et équipés de moteurs puissants. Mais le regain de forme des 4×4 et autres pick-ups outre-Atlantique n’est que l’arbre qui cache la forêt.

Les deux plus gros vendeurs de 4×4 dans le pays, que sont Ford et General Motors, ont en effet subi une chute de leurs ventes. GM est encore le numéro un aux États-Unis mais a toutefois vu ses ventes plombées de 1,6 % sur l’année 2018, et surtout de 2,7 % au dernier trimestre. Mais le groupe a vendu plus de SUV que l’année précédente. Ford suit un schéma similaire avec toutefois des difficultés plus importantes, puisque les ventes de la marque ont reculé de 3,5 % sur l’année 2018 sur le sol américain (- 8,8 % sur le mois de décembre), mais a vu les ventes de ses pick-ups et SUV augmenter.

Un attrait vers les pick-ups qui se confirme du côté du groupe Fiat Chrysler Automobiles, qui enregistre une progression de 9 % sur l’année, 14 % en décembre, grâce à ses ventes de Dodge Ram et des modèles de Jeep : « Cette performance annuelle met en lumière les efforts que nous avons entrepris pour réaligner notre production et apporter aux clients américains plus de Jeep et de pick-up Ram », a confirmé le responsable des ventes aux USA du groupe, Reid Bigland.

Les experts se veulent pessimistes pour l’année 2019, notamment à cause de la réforme fiscale mise en place par l’administration Trump qui pénalise les entreprises achetant des flottes de voitures, qui subiront une limite de leur baisse d’impôts. « Nous anticipons un affaiblissement des ventes encore plus prononcé en 2019. Pour certains constructeurs, le ralentissement a déjà commencé », a noté Charlie Chesbrough, économiste pour le groupe Cox Automotive, qui possède notamment des garages multimarques. Pour 2019, les prévisions font état de 16,9 millions de ventes, contre 17,2 millions en 2018.

Il est vrai que les 4×4 ont leurs avantages sur routes cahoteuses

yahoo.fr

Aller en haut