Accueil / Finances / Le marché financier mozambicain espère acceuillir 5 nouvelles offres publiques initiales …

Le marché financier mozambicain espère acceuillir 5 nouvelles offres publiques initiales …

Le marché financier mozambicain espère acceuillir 5 nouvelles offres publiques initiales …

Le marché financier mozambicain espère acceuillir 5 nouvelles offres publiques initiales en 2016

Anabela Chambuca (photo), la directrice générale de la Bolsa de Valores Moçambique (marché financier mozambicain), a indiqué récemment lors du Bloomberg Africa Business And Economic Summit qui se déroulait à Cape Town, en Afrique du sud, que son institution pourrait acceuillir 5 nouvelles entreprises avant la fin de cette année 2016, a-t-on appris du compte rendu de la rencontre.

Mis en activité effective en 1999, le marché financier mozambicain peine encore à attirer beaucoup d’entreprises. Elle compte aujourd’hui 4 entreprises sur le compartiment actions et les 28 autres titres présents sur ce marché financier sont des obligations du trésor public ou d’entreprises privés. Le gouvernement n’a pourtant pas manqué d’apporter un stimulus à cette bourse. En 2011, une loi a été prise sur les partenariats publics-privés, invitant les entreprises minières (gaz et pétrole) à introduire une partie de leur capital en bourse.

Mais un faible secteur privé et une culture boursière encore à construire sont autant de freins à l’expansion de la bourse mozambicaine. Un problème qui est commun à l’ensemble des pays d’Afrique subsaharienne. Selon des données collectées sur les marchés financiers de cette région, seulement neufs nouvelles entreprises se sont introduites en 2015.

Un rythme jugé encore faible par Edoh Kossi Amenounve, le directeur général de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières de l’UEMOA, qui devrait accueillir en 2016, deux banques (NSIA Bank CI et BOA Mali), une entreprise agricole (Sucrivoire) et une holding d’investissement (Eranove), selon les récentes informations officielles.

Idriss Linge
agenceecofin.com

Aller en haut