Accueil / Développement / Le Maroc détrône l’Egypte et devient le premier hub du transport maritime en Afrique

Le Maroc détrône l’Egypte et devient le premier hub du transport maritime en Afrique

Le Maroc détrône l’Egypte et devient le premier hub du transport maritime en Afrique

Selon le rapport 2017 sur le transport maritime publié par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), Le Maroc s’impose comme le premier hub du transport maritime en Afrique. À l’échelle mondiale, la Chine reste de loin le pays le mieux connecté par voie maritime.

Le Royaume constitue ainsi, loin devant l’Égypte et d’autres grandes puissances économiques du continent comme l’Afrique du Sud et le Nigeria, le pays africain le mieux connecté par voie maritime.

Selon le rapport de la CNUCED, le Maroc a connu «une forte augmentation de son indice de connectivité maritime grâce au hub de transbordement Tanger-Méditerranée». Cet indice tournait autour de 60 points en 2016 et s’approche de 70 cette année.

Le Royaume est doté d’une capacité annuelle déployée de plus de 12 millions d’EVP (équivalant vingt pieds), avec 312 navires en service et une capacité maximale par bâtiment de 18.350 EVP. À noter que seule la capacité à transporter les conteneurs pleins a été prise en compte par ce rapport.

Le Maroc fait, en effet, partie des pays de passage des plus grands porte-conteneurs d’une capacité allant jusqu’à 18.506 EVP qui sont déployés sur des liaisons entre l’Europe et l’Asie de l’Est, faisant également escale dans les ports d’Asie du Sud et du Sud-est et en Afrique du Nord, à savoir le Maroc.

À l’échelle mondiale, la Chine caracole en tête du classement en matière de capacité annuelle déployée, avec plus de 85,34 millions EVP, suivie par la République de Corée (40,92 millions), la Malaisie (36,66 millions) et les États-Unis (36,15 millions).

ilboursa

Aller en haut