Accueil / Développement / Le marocain Dolidol fait d’Abidjan sa tête de pont pour la conquête des marchés africains

Le marocain Dolidol fait d’Abidjan sa tête de pont pour la conquête des marchés africains

Le marocain Dolidol fait d’Abidjan sa tête de pont pour la conquête des marchés africains

Le fabricant de literie Dolidol, filiale de la holding marocaine Palmeraie, a annoncé, le 27 janvier dans un communiqué, qu’il allait investir 11 millions d’euros dans la construction d’une usine de matelas à Yopougon, près d’Abidjan.

La société a précisé que ce projet a été présenté au président ivoirien Alassane Ouattara au cours de sa visite au Maroc, à l’occasion du forum économique maroco-ivoirien tenu le 21 janvier. L’usine aura une capacité de production de 6000 tonnes de mousse polyuréthane et produira chaque jour 1500 matelas. Le site, qui s’étendra sur 17000 m2, sera opérationnel en décembre 2015. Le projet devrait générer 300 emplois.

« La nouvelle usine sera construite selon les normes les plus avancées en termes d’organisation industrielle, de sécurité, de respect de l’environnement et d’exigence de qualité», a indiqué Dolidol.

L’entreprise a, par ailleurs, fait savoir que les matelas fabriqués en Côte d’Ivoire serviront également de plate-forme continentale, et assurera la distribution des produits à six pays voisins: Ghana, Burkina Faso, Mali, Guinée et Libéria.

Dolidol fait partie du pôle Industries & Services de la holding Palmeraie qui regroupe aujourd’hui l’ensemble des activités industrielles, de distribution et de services ainsi que les nouvelles activités en développement à savoir l’éducation, l’agro-industrie, les mines et les carrières.

Avec ce nouvel investissement, la holding Palmeraie renforce sa présence au sud du Sahara. Le groupe a, en effet, signé récemment des contrats pour la construction de logements sociaux et l’aménagement d’un projet touristique en Côte d’Ivoire.

agenceecofin.com

Aller en haut