Accueil / Mines & Energies / Le MIT multiplie l’efficacité des centrales thermiques par deux

Le MIT multiplie l’efficacité des centrales thermiques par deux

Le MIT multiplie l’efficacité des centrales thermiques par deux

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a découvert une nouvelle combinaison de technologies préexistantes qui pourrait multiplier l’efficacité des centrales thermiques à charbon par deux. En effet, cette technique permettrait de porter à 55% voire 60%, le taux de transformation du charbon en électricité, qui n’est actuellement que de 30%.

Pour y arriver, le MIT a combiné en un seul système deux technologies bien connues : la gazéification du charbon et la pile à combustible proposées, en 1972, par Katherine Ong et Ronald Crane, deux doctorants de l’institut.

« La gazéification du charbon permet l’extraction d’un combustible gazeux à partir de la pulvérisation de la roche. Cette technique qui est déjà utilisée dans la production d’hydrogène gazeux, évite d’avoir à brûler le charbon. La pile à combustible produit de l’électricité par le biais d’un système semblable à une batterie, au sein duquel le combustible gazeux réagit avec l’oxygène de l’air.», a expliqué l’Institut.

Selon Katherine Ong, la combinaison de ces techniques produit une chaleur de 800°C et plus, une amélioration significative par rapport à la moyenne de 600°C obtenue actuellement. L’échange de chaleur se fait également avec un minimum de pertes d’énergie.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut