Accueil / Mines & Energies / Le Mozambique se lance dans l’exploitation de ses ressources naturelles

Le Mozambique se lance dans l’exploitation de ses ressources naturelles

Le Mozambique se lance dans l’exploitation de ses ressources naturelles

Le Mozambique veut faire de ses ressources naturelles, un pilier incontournable de son économie nationale.

Le pays mise sur la création d’un fonds souverain qui sera financé exclusivement avec les recettes fiscales provenant de l’exploitation des ressources naturelles.

Une première tranche de 350 millions de dollars sera mise à disposition.

Des fonds provenant de l’impôt sur les gains en capital que paiera le groupe italien ENI dans le cadre de la cession d’une partie de ses actifs au groupe américain ExxonMobil, intervenue au premier trimestre de cette année.

En mars dernier, l’Américain ExxonMobil avait versé 2,8 milliards de dollars au groupe italien pour sa prise de participation de 25 % dans le projet d’Eni lié au champ de gaz naturel de la zone 4, situé au large du bassin du Rovuma, dans le nord du Mozambique.

Un fonds qui sera géré par une institution autonome, probablement la Banque nationale d’investissement, en partenariat avec le gouvernement portugais via la Caisse générale des dépôts et le Trésor mozambicain, d’après l’agence de presse mozambicaine AIM.

Le pays, classé dans la catégorie des pays pauvres lourdement endettés par le FMI peine toujours à restructurer sa dette publique et à assainir ses finances publiques.

En avril 2016, la révélation de prêts cachés a fortement aggravé un contexte macroéconomique déjà dégradé.

africanews

Aller en haut