Accueil / Tic & Telecoms / Le Nigeria a relancé la mise aux enchères de la licence de fréquence de 2,6GHz

Le Nigeria a relancé la mise aux enchères de la licence de fréquence de 2,6GHz

Le Nigeria a relancé la mise aux enchères de la licence de fréquence de 2,6GHz

Dans un mémorandum d’information, publié la semaine dernière, la Commission des communications du Nigeria (NCC) a révélé que la relance de la mise aux enchères de la licence de fréquence de 2,6GHz est imminente. Prévue depuis 2014, puis suspendue à plusieurs reprises jusqu’en 2015, cette opération intervient dans un contexte où le besoin en service large bande devient de plus en plus fort. Le processus qui a démarré depuis le 25 février 2016, par la réception des intentions de participation aux enchères, doit s’achever en juin 2016 avec la publication des acquéreurs finaux des fréquences.

14 lots de fréquences de 2,6GHz sont mis en vente par le régulateur télécoms qui espère obtenir une somme globale de 224 millions de dollars pour le pays. Le prix du lot est donc fixé à 16 millions de dollars. La NCC indique qu’après consultation des différents acteurs de l’industrie des télécoms, pour déterminer la demande en large bande et le meilleur moyen d’attribuer le spectre de fréquence, et sur la base de l’évolution des tendances de licences internationales, elle a décidé de mettre également aux enchères deux lots de la bande de fréquence de 70MHz et 5MHz.

La commercialisation de ces licences de fréquence cadre avec les ambitions du Plan national de large bande du Nigeria, qui voudrait voir le taux d’accès des populations au haut débit s’améliorer de 30% d’ici 2018. A travers cette amélioration de la connectivité, le Nigeria espère attirer de nouveaux investisseurs.

agenceecofin.com

Aller en haut