Accueil / Mines & Energies / Le Nigeria adopte une nouvelle politique pour renforcer les investissements dans le secteur des hydrocarbures

Le Nigeria adopte une nouvelle politique pour renforcer les investissements dans le secteur des hydrocarbures

Le Nigeria adopte une nouvelle politique pour renforcer les investissements dans le secteur des hydrocarbures

La nouvelle Politique nationale du pétrole devrait à terme supprimer les barrières affectant les investissements et le développement du secteur pétrolier et gazier au Nigeria, a déclaré mercredi le ministre des Ressources pétrolières, Ibe Kachikwu.

[related_post themes="flat"]  Ce document de 100 pages est très complet sur tous les aspects de l’industrie pétrolière, a déclaré le ministre dans un communiqué publié à Lagos, poumon économique du Nigeria.

M. Kachikwu a également réaffirmé que son ministère encourageait la mise en place d’une activité de raffinage afin d’évoluer de l’exportation vers la transformation des produits pétroliers, face à la volatilité des cours pétroliers.

Les objectifs et stratégies inclus dans cette nouvelle politique favoriseront un cadre d’égalité des chances entre les compagnies publiques et les acteurs privés dans ce secteur, a-t-il ajouté.

Cette politique définit la stratégie que le gouvernement emploiera en ce qui concerne les ressources pétrolières du Nigeria, a indiqué le ministre.

“Elle définit les objectifs à moyen et long terme de croissance des réserves pétrolières, d’utilisation et de stratégies à poursuivre pour assurer une mise en œuvre réussie de cette politique en accord avec les priorités nationales de développement socio-économique du Nigera”, a-t-il ajouté.

Selon le ministre, cette politique propose aussi des réformes fondamentales pour améliorer l’efficacité opérationnelle et les résultats de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC).

Ce document propose la réforme et la modernisation nécessaires depuis longtemps dans la législation actuelle du secteur pétrolier, a-t-il estimé.

Le ministre a annoncé que cette politique serait révisée et mise à jour régulièrement pour assurer à tout moment sa cohérence avec les objectifs du gouvernement.

Il a souligné les principaux éléments de cette politique comprenant la gouvernance, dont le cadre juridique et réglementaire, la structure industrielle, avec une proposition de créer une nouvelle Compagnie nationale du pétrole du Nigeria (NOCN) et de restructurer la NNPC sous la forme d’unités autonomes.

Les autres éléments de cette politique comprennent des stratégies pour développer les ressources dans le segment d’amont, ainsi que pour renforcer les activités d’aval et médianes.

Cette politique propose également des mesures pour développer les ressources humaines au niveau national dans ce secteur, avec un accent particulier sur le développement de contenus locaux et de compétences pour l’exportation, a-t-il dit.

Cette politique a été approuvée par la réunion hebdomadaire du 19 juillet du Conseil exécutif fédéral (FEC) du Nigeria.

LAGOS, 26 juillet (Xinhua)

Aller en haut