Accueil / Finances / Le Nigeria appelé à réduire le taux d’intérêt

Le Nigeria appelé à réduire le taux d’intérêt

Le Nigeria appelé à réduire le taux d’intérêt

Le gouvernement nigérian a été appelé à réduire le Taux de politique monétaire à 14% pour assurer la croissance dans le secteur manufacturier.

“Ce n’est que lorsque les taux seront réduits que les industriels pourront maintenir et accroître leurs entreprises, même pendant la récession”, a expliqué lundi Frank Jacobs, président de l’Association des industriels du Nigeria à Lagos, plate-forme économique du Nigeria.

M. Jacobs a ajouté qu’avec des mesures inappropriées, le secteur manufacturier pourrait causer un volte-face économique, précisant que maintenir le taux remettra en cause la croissance du secteur manufacturier.

Selon lui, le taux de 14% ne renforcera pas la production domestique. Le maintien du taux actuel empêchera le secteur de faire face à la récession, a-t-il insisté.

Le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Godwin Emefiele, avait annoncé la semaine dernière la décision du maintien du taux à 14%.

Outre ce maintien, M. Emefiele a déclaré que le comité a également voté en faveur du maintien du Ratio des réserves de liquidités à 22,5%.

Selon M. Jacobs, de nombreux producteurs domestiques auront du mal à maintenir leurs entreprises à flot et à faire des bénéfices dans les circonstances actuelles.

Il a indiqué aux journalistes que la plupart des industriels voudront se débarrasser de leurs employés, ce qui aura une implication sociale négative pour le pays.

LAGOS, 28 novembre (Xinhua) –

Aller en haut