Accueil / Mines & Energies / Le Nigeria cherche à réduire le coût de sa production pétrolière

Le Nigeria cherche à réduire le coût de sa production pétrolière

Le Nigeria cherche à réduire le coût de sa production pétrolière

Le gouvernement nigérian a dénoncé jeudi le coût élevé de la production pétrolière à 32 dollars par baril, disant qu’il s’efforce de réduire le coût à 15 dollars le baril.

Le ministre des Ressources pétrolières, Ibe Kachikwu, qui a fait l’affirmation à Lagos, capitale économique du pays, a indiqué que cela rendait coûteux le coût des investissements directs étrangers (IDE).

Le ministre a révélé que le gouvernement faisait des efforts pour réduire le coût à 15 dollars le baril afin de réduire considérablement le coût des IDE.

“Des consultations initiales ont eu lieu avec les parties prenantes et les déterminants de coûts ont été identifiés et les résultats de cette initiative seront bénéfiques pour les investisseurs et la nation”, a déclaré M. Kachikwu.

Il a fait savoir que le projet de loi sur la gouvernance de l’industrie pétrolière (PIGB) avait été structuré pour transformer complètement le secteur pétrolier et le rendre attrayant pour les investisseurs.

M. Kachikwu a également noté que les problèmes de sécurité et l’écart de financement dans le domaine de la raffinerie avaient retardé le démarrage des projets de raffinerie, même après la délivrance des permis.

Il a regretté le fait que depuis que le ministère des Ressources pétrolières ait émis environ 40 permis, seulement deux projets sont en cours de développement.

Le ministre a exprimé l’optimisme que le PIGB apporterait un régime fiscal souple, favoriserait l’utilisation du gaz et améliorerait le contenu local et restructurerait l’entreprise publique pour améliorer la productivité.

LAGOS, 18 août (Xinhua)

Aller en haut