Accueil / Mines & Energies / Le Nigeria n’est pas prêt pour le nucléaire selon ses ingénieurs

Le Nigeria n’est pas prêt pour le nucléaire selon ses ingénieurs

Le Nigeria n’est pas prêt pour le nucléaire selon ses ingénieurs

Le Nigeria ne peut pas se permettre d’installer des centrales nucléaires pour le moment. C’est ce qu’a affirmé l’Institution nigériane des ingénieurs électriques et électroniques (NIEEE) par la voix de son président, Emmanuel Akinwole. Dans un communiqué, ce dernier affirme, en effet, que le pays n’a pas une culture de maintenance et d’entretien assez ancrée pour s’engager dans un projet aussi strict et exigeant que la génération de l’énergie grâce au nucléaire.

L’organisation a également avancé que la majorité des projets d’ampleur similaire, engagés par le pays, n’ont pas pu être achevés ou alors pas assez bien gérés pour perdurer. Elle a également mis en relief le coût élevé d’un tel projet, précisant que de nombreux pays industrialisés réduisaient la part de cette énergie à cause de ce facteur, mais également des risques encourus.

La NIEEE a donc conseillé au gouvernement de recourir aux autres sources d’énergies telles que le charbon et le solaire et de concentrer ses efforts sur les 5 000 MW d’installations qui sont actuellement en cours d’achèvement.

Ses convictions épousent celles de l’Union nationale des employés du secteur électrique (NUEE) qui craint, de son côté, que le pays ne dispose pas de la capacité nécessaire à la gestion d’un éventuel accident nucléaire.

Ces différentes réserves sont émises alors que le gouvernement nigérian accélère le processus de mise en place des centrales nucléaires.

Gwladys Johnson
agenceecofin.com

Aller en haut