Accueil / Développement / Le Nigeria veut installer 40 rizeries à partir d’équipements chinois

Le Nigeria veut installer 40 rizeries à partir d’équipements chinois

Le Nigeria veut installer 40 rizeries à partir d’équipements chinois

Le Nigeria espère voir aboutir ses négociations avec la Chine, relatives à l’importation du matériel nécessaire à l’installation de 40 rizeries. Selon le nouveau ministre de l’agriculture du pays, chacune de ces rizeries aura une capacité de transformation journalière de 100 tonnes et ces infrastructures seront implantées dans tout le pays.

Audu Ogbeh (photo) a expliqué que la mise en œuvre de ce projet, hérité de l’administration précédente, participera à l’atteinte de l’objectif d’autosuffisance rizicole à l’horizon 2018 que le nouveau gouvernement s’est fixé.

Du côté des experts, on se demande si les nouveaux responsables de l’agriculture nigériane réussiront là où l’équipe dirigée par Akinwumi Adesina, actuel président de la Banque africaine de développement (BAD) avait échoué, en dépit d’une politique rizicole ambitieuse.

Le Nigeria, qui a produit 3 millions de tonnes de riz l’an dernier, demeure néanmoins l’un des principaux importateurs de la céréale. D’une façon générale, le pays injecte annuellement 20 milliards de $ dans ses importations alimentaires.

Aaron Akinocho
agenceecofin.com

Aller en haut