Accueil / Auto & Transports / Le partenariat Ford-Amazon illustre la recomposition du marché automobile américain

Le partenariat Ford-Amazon illustre la recomposition du marché automobile américain

Le partenariat Ford-Amazon illustre la recomposition du marché automobile américain

Ford s’allie à Amazon autour d’un dispositif pour les voitures connectées.

Tout le monde attendait l’annonce d’un partenariat avec Google. C’est pourtant avec Amazon que Ford a déclaré travailler lors du CES 2016 , et ce autour d’un dispositif permettant de contrôler son véhicule à distance, et de faire communiquer voiture et maison connectée, à l’aide d’Alexa, l’assistant développé par le géant de Seattle. Il sera par exemple possible de verrouiller sa voiture, vérifier le niveau d’essence et effectuer de nombreux réglages sans bouger de son canapé.

Ce partenariat illustre une tendance croissante à l’association entre constructeurs automobiles et géants des technologies. Ford s’est ainsi également associé à la start-up Velodyne, qui développe une technologie laser pour véhicules autonomes. Lors du CES, Lyft et General Motors ont aussi annoncé leur association, afin de construire des voitures sans chauffeur.

Cet affaiblissement des frontières entre géants industriels et acteurs des technologies est cohérent avec l’évolution du marché automobile américain. Les années de productivisme des Trente Glorieuses ont fait long feu, et l’ancien berceau industriel caractéristique de cette époque, Détroit, avec elles. L’industrie automobile se recompose aujourd’hui autour de la Silicon Valley, où, au lieu de produire des véhicules à la chaîne, start-ups et constructeurs s’efforcent de développer des moyens de transport compatibles avec un développement durable et un monde qui change.

Nathalie Doré et Guillaume Renouard, L’Atelier BNP Paribas à San Francisco Edité par Les Echos
lesechos.fr

Aller en haut