Accueil / Mines & Energies / Le pétrole à la baisse en Asie

Le pétrole à la baisse en Asie

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour – Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi en Asie, les investisseurs demeurant sceptiques quant aux modalités d’un plan international de réduction de l’offre de pétrole en vue de diminuer la surproduction et d’augmenter les prix.

Vers 03h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en décembre, reculait de 22 cents à 48,48 dollars.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en décembre, cédait 25 cents à 49,46 dollars.

Une réunion à Vienne entre les responsables de l’OPEP, la Russie et d’autres pays n’appartenant pas à l’organisation n’a pas permis d’avancer sur les conditions de mise en oeuvre de cet accord qui avait été annoncé en septembre.

Les investisseurs attendent désormais un autre rassemblement le 30 novembre.

La réunion de l’Opep à Vienne n’a montré aucune cohésion entre ses membres et rien n’est de nature à favoriser l’optimisme des investisseurs quant à la question de la répartition entre pays des baisses de production, a estimé Chris Weston, de IG Markets en Australie.

Pour Sanjeev Gupta, de EY, les investisseurs doutent en fait de la capacité des producteurs à se mettre d’accord.

Le ministre irakien du Pétrole a dit que son pays ne pouvait réduire sa production car il a besoin des revenus du pétrole pour combattre le groupe Etat islamique, a-t-il dit en exemple.

Le baril se négocie actuellement moitié moins cher que ce qu’il valait en juin 2014, la faute à une offre beaucoup trop importante. D’où la nécessité de réduire la production pour soutenir les cours.

romandie

Aller en haut