Accueil / Mines & Energies / Le pétrole dévisse un peu plus en Asie

Le pétrole dévisse un peu plus en Asie

Le pétrole dévisse un peu plus en Asie

Les cours du pétrole étaient orientés en nette baisse, lundi en Asie, perdant plus d’un pourcent en raison de prises de bénéfices et d’un renforcement du dollar.

Vers 03H30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en mars, cédait 68 cents à 64,77 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en avril, perdait 73 cents, à 67,85 dollars.

L’or noir a fortement progressé ces dernières semaines, mais été plombé par les chiffres de la firme Baker Hughes montrant une hausse du nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis.

C’est la troisième semaine d’affilée que ce décompte est à la hausse, un signe que les producteurs américains de pétrole de schistes ont intensifié leurs activités.

Cela est de nature à nuire aux efforts de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et à ses partenaires qui ont décidé de baisses de production pour écluser les réserves et soutenir des cours longtemps plombés par une offre surabondante.

“Le prix du pétrole n’est plus complètement dépendant des décisions de l’Opep sur les quotas”, a expliqué dans une note Paul Morgan, de Rystad Energy.

“On s’attend à une baisse des prix aujourd’hui en raison de prises de bénéfices avant de nouvelles informations peu encourageantes sur la production américaine”, a déclaré de son côté Avtar Sandu, de Philip Futures.

Le dollar a par ailleurs été renforcé la semaine dernière par des indicateurs économiques favorables, ce qui fait que le brut, libellé en billet vert, est plus onéreux pour les investisseurs munis d’autres devises. Ce qui réduit la demande et tire les prix vers le bas.

el/jac/mf
zonebourse

Aller en haut