Accueil / Mines & Energies / Le pétrole en légère baisse avec la hausse des forages US

Le pétrole en légère baisse avec la hausse des forages US

Le pétrole en légère baisse avec la hausse des forages US

Londres (awp/afp) – Les prix du pétrole reculaient légèrement lundi en cours d’échanges européens, les marchés reprenant leur souffle en l’absence de nouvelles venues de l’Opep et alors que la hausse du nombre de plateformes américaines pesaient sur le WTI.

Vers 10H05 GMT (12H05 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 51,90 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en retrait de 4 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” (WTI) pour la même échéance reculait de 15 cents à 50,20 dollars.

Les cours de l’or noir s’étaient envolés depuis mi-septembre et l’annonce d’un accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour limiter leur production, avant de légèrement redescendre depuis lundi dernier.

“La tendance haussière s’est essoufflée, et avec peu, voire pas, d’annonces fortes de l’Opep attendues avant leur réunion officielle à Vienne à la fin du mois de novembre, les investisseurs techniques pourraient bien prendre le dessus”, notaient les analystes de Morgan Stanley.

L’accord de l’Opep n’a en effet pas complètement rassuré les marchés. “De combien la production sera réduite, à partir de quand, pour combien de temps, quels pays seront dispensés, quels pays réduiront leur production pour compenser ces dispenses, y aura-t-il des sanctions, les pays non-membres de l’Opep participeront-ils…” autant de questions qui restent en suspens, énumérait David Hufton, analyste de PVM.

L’analyste n’excluait pas “un bain de sang sur les marchés” si aucun accord ne ressortait de la réunion de novembre.

Hors Opep, la hausse du nombre de puits de forage aux Etats-Unis pesait particulièrement sur les cours du WTI, la hausse de la production américaine participant à la surabondance de l’offre.

“Le décompte des forages américains publié par Baker Hughes a montré que quatre puits de plus ont été comptabilisés la semaine dernière, pour un total de 432 puits de forage”, soulignaient les analystes de JBC Energy.

romandie.com

Aller en haut