Accueil / Mines & Energies / Le pétrole entame la semaine en baisse, l’attention sur la production US

Le pétrole entame la semaine en baisse, l’attention sur la production US

Le pétrole entame la semaine en baisse, l’attention sur la production US

Le cours du pétrole a baissé ce lundi matin en Europe tandis que la perspective d’une hausse de la production américaine continue de peser sur le marché.
Le brut pour livraison en février sur le New York Mercantile Exchange avance de 26 cents ou 0,5% à 52,96 $ le baril à 3:50AM ET (08:50GMT).
Ailleurs, le Brent pour livraison en mars sur le ICE Futures Exchange de Londres perd 15 cents ou 0,3% à 55,34 $ le baril.

Le fournisseur de services pétroliers Baker Hughes a indiqué vendredi que le nombre de plateforme de forage de pétrole avait progressé de 29 à 551 la semaine dernière, enregistrant sa plus importante progression hebdomadaire depuis juin et son plus haut en 14 mois.
Ces chiffres inquiètent les investisseurs qui craignent qu’une hausse de la production américaine pourrait éclipser les efforts déployés pour rééquilibrer l’offre et la demande du secteur.

L’OPEP et les pays non-membres ont réduit leurs productions respectives au cours du premier accord en plus d’une décennie, indiquent les ministres de l’énergie dimanche, dans un effort de réduire le surplus de production et de soutenir les prix.
Les ministres indiquent qu’une réduction de 1,5 millions de barils par jours sur les 1,8 millions probablement prévus lors de la signature de l’accord ont déjà été retirés du marché.
Le 1er janvier marque le début officiel de l’application de l’accord passé en novembre dernier par l’OPEP et certains pays non-membres tels que la Russie pour la réduction de la production d’au moins 1,8 millions de barils par jour.
L’accord, si honoré, devrait permettre la diminution de l’offre d’environ 2%.
Ailleurs sur le Nymex, les futures sur l’essence pour livraison en février perdent 2,2 cents ou 0,2% à 1,563 $ le gallon, tandis que le fioul domestique recule de 0,3 cents ou 0,2% à 1,642 $ le gallon.

Les futures sur le gaz naturel pour livraison en mars avancent de 2,0 cents ou environ 0,6% à 3,231 $ de millions de British Thermal Units.

investing

Aller en haut