Accueil / Mines & Energies / Le pétrole inchangé en Asie

Le pétrole inchangé en Asie

Le pétrole inchangé en Asie

Singapour (awp/afp) – Les cours du pétrole étaient quasi inchangés vendredi en Asie dans un marché marqué par les inquiétudes sur l’excès de l’offre mondiale.

Vers 03h30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juillet, ne bougeait pas à 44,46 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en août, gagnait cinq cents à 46,97 dollars.

Les efforts de l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (Opep) et de dix autres pays pour réduire la production afin de résorber l’excès d’offre et rééquilibrer le marché ne semblent pas porter leurs fruits. En particulier, le marché s’inquiète du boom du pétrole de schiste américain.

“Les cours se sont affaiblis ce mois-ci, abandonnant les gains réalisés par l’accord de prolongation des coupes conclu par l’Opep et des pays non Opep”, a commenté Dongyul Lim, analyste chez CMC Markets à Singapour.

“Il est inquiétant de voir que les stocks de brut aux Etats-Unis et dans d’autres pays sont à des niveaux record. Les spécialistes soulignent que les cours sont à un plus bas de sept mois. Les cours ont perdu 13% depuis que l’Opep a décidé le 25 mai de reconduire son accord de réduction de la production”.

“Les tendances baissières du marché ont été renforcées par l’Agence internationale de l’Energie (AIE) qui a annoncé mercredi qu’elle estimait que la hausse de l’offre de brut en 2018 serait supérieure à toute augmentation de la demande”, a relevé pour sa part Sukrit Vijayakar, analyste chez Trifecta Consultants.

Jeudi à la clôture, le Brent a reculé à Londres de 8 cents, à 46,92 dollars, à l’Intercontinental Exchange (ICE), son niveau le plus bas depuis fin novembre.

mba-ev/mf
zonebourse

Aller en haut