Accueil / Mines & Energies / Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rapport sur les stocks

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rapport sur les stocks

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rapport sur les stocks

New York (awp/afp) – Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité les chiffres officiels sur le niveau des stocks de produits pétroliers aux Etats-Unis.

Vers 13H15 GMT, le prix du baril de “light sweet crude” (WTI), référence américaine du brut, perdait 16 cents à 44,08 dollars sur le contrat pour livraison en août au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Ce repli “est la conséquence directe de la diffusion (mardi après la clôture) du rapport de l’API”, l’association professionnelle du secteur pétrolier aux États-Unis, a avancé Robert Yawger de Mizuho Securities USA.

Ce document hebdomadaire “a montré une progression des réserves de produits pétroliers sur une semaine aux Etats-Unis, avec en particulier une hausse des stocks de brut de 851.000 barils et des stocks d’essence de 1,4 million de baril”, a détaillé l’analyste.

“Ce ne sont pas des chiffres élevés mais à cette époque de l’année, au début de la saison pendant laquelle les Américains utilisent beaucoup leur voiture, on devrait voir des baisses”, a expliqué M. Yawger.

Dans ce contexte, les observateurs doutent de plus en plus de l’efficacité des mesures de limitation de production mises en place depuis le début de l’année par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires pour rééquilibrer un marché dominé par la surabondance de l’offre.

Les courtiers attendaient la publication du rapport officiel hebdomadaire sur l’état des réserves de pétrole aux États-Unis par le département américain de l’Énergie (DoE) prévue à 14H30 GMT pour se faire une meilleure idée de la situation du marché. Les estimations données par l’API ces dernières semaines n’allaient en effet pas toujours dans le même sens que les chiffres du DoE.

Selon la prévision médiane des analystes sondés par l’agence Bloomberg, le DoE devrait faire état d’une baisse de 2,25 millions de barils des réserves de pétrole brut, d’un statu quo sur les réserves d’essence et d’une hausse de 934.000 barils des stocks de produits distillés.

La baisse des cours restait limitée mercredi en début de séance “car l’état d’esprit du marché est vraiment différent cette semaine”, a relevé Robert Yawger. Après une chute de près de 10 dollars le baril de WTI en un mois, “les investisseurs cherchent plutôt des raisons d’acheter”, a-t-il estimé.

“Si le rapport du DoE offre une image mitigée sur les réserves de produits pétroliers aux Etats-Unis, les cours pourraient très bien reprendre le rebond observé depuis le début de la semaine”, a noté l’analyste.

jum/lla/gib
zonebourse

Aller en haut