Accueil / Mines & Energies / Le pétrole poursuit sa dégringolade en Asie

Le pétrole poursuit sa dégringolade en Asie

Le pétrole poursuit sa dégringolade en Asie

Singapour (awp/afp) – Les cours du pétrole poursuivaient vendredi leur dégringolade en Asie, perdant plus de 2,5% au lendemain d’une forte chute liée, déjà, aux inquiétudes face à la surabondance de l’offre.

Vers 04H30 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juin, reculait de 1,33 dollar, soit 2,92% à 44,19 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juin, cédait 1,28 dollar, soit 2,65% à 47,10 dollars.

A en croire les analystes, les investisseurs se montrent particulièrement inquiets face à l’augmentation de la production aux Etats-Unis, au Nigeria et en Libye au moment où la prolongation des baisses de production décidées par l’Opep et ses partenaires n’est pas du tout acquise.

Les prix de l’or noir sont depuis trois ans plombés par une offre largement excédentaire.

Pour tenter de soutenir les prix, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et plusieurs autres pays n’appartenant pas au cartel comme la Russie ont décidé de baisses de production.

Ces quotas ne sont actuellement censés courir que jusqu’à la mi-2017 et les pays concernés doivent décider de leur éventuelle prolongation.

La hausse de la production nigériane et libyenne et celle des schistes américains a “totalement contrebalancé l’accord de baisse de production de l’Opep, a observé dans une note à ses clients Jeffrey Halley, analyste chez OANDA.

“Bien que les délégués de l’Opep aient cherché à rassurer les marchés sur le fait que la prolongation des baisses de production devrait se matérialiser, les marchés se concentrent sur la possibilité d’une non prolongation”, a observé Jingyi Pan, analyste chez IG.

el/jac/juf

zonebourse

Aller en haut