Accueil / Mines & Energies / Le pétrole rebondit en Asie

Le pétrole rebondit en Asie

Le pétrole rebondit en Asie

Les cours du pétrole rebondissaient lundi en Asie à la faveur d’un affaiblissement du dollar, et sans lien avec la décision de l’Arabie et de ses Alliés de rompre avec le Qatar, accusé de soutenir le “terrorisme”.

Vers 07H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en juillet, prenait 52 cents à 48,18 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en août, gagnait 54 cents à 50,49 dollars.

Le dollar a baissé vendredi à cause de chiffres sur l’emploi américain qui ont déçu.

Le baril de pétrole est libellé en dollars et tout affaiblissement du billet vert favorise les achats des investisseurs détenteurs d’autres devises, expliquant le rebond de l’or noir.

Les analystes interrogés par l’AFP ont jugé cependant que la décision de Ryad, Le Caire, Abou Dhabi et Manama de rompre les liens diplomatiques avec Doha ne jouait pas de rôle dans ce rebond, qui devrait être selon eux de courte durée.

Dans la foulée, la compagnie aérienne Etihad des Emirats arabes unis a annoncé lundi la suspension de ses vols vers et en provenance du Qatar.

“Le dollar faible et l’été qui favorise les trajets automobiles aux Etats-Unis sont des facteurs mineurs qui soutiennent les cours, mais techniquement, les perspectives sont plutôt baissières”, a déclaré Margaret Yang, analyste chez CMC Markets.

Les investisseurs seront en particulier préoccupés par l’augmentation du nombre de puits de forage en activité aux Etats-Unis, dont témoigne le décompte hebdomadaire de la société privée Baker Hughes, a-t-elle ajouté.

L’Opep et ses partenaires ont prolongé jusqu’en mars 2018 leurs quotas de production mais sans les accentuer. La production américaine de pétrole de schiste a le vent en poupe, contrebalançant les efforts du cartel pour soutenir le marché.

Vendredi à la clôture, le WTI a perdu 70 cents à 47,66 dollars au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le Brent a reculé de 68 cents à 49,95 dollars sur le contrat pour livraison en août, à l’Intercontinental Exchange (ICE).

tw-ev/spi
romandie

Aller en haut