Accueil / Mines & Energies / Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres (awp/afp) – Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d’échanges européens, les estimations du gouvernement américain sur la production de schiste des Etats-Unis inquiétant les investisseurs.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 54,72 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 64 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de “light sweet crude” (WTI) pour le contrat de mai cédait 46 cents à 52,19 dollars.

Alors que les prix avaient grimpé à leur plus haut en un mois en milieu de semaine dernière, les marchés tablant sur un rééquilibrage du marché, les données du Département américain de l’Energie (DoE) sont venues rappeler l’importance des producteurs américains.

“Selon le rapport mensuel du DoE, la production de pétrole de schiste des Etats-Unis pourrait augmenter de 124.000 barils par jour en mai. C’est la tendance que montraient les données hebdomadaires, et elle n’est pas prête de s’inverser, au contraire”, a prévenu Olivier Jakob, analyste chez Petromatrix.

“Depuis le début de l’année, les extractions de pétrole de schiste auraient donc augmenté de 9%. Selon les données (du groupe privé) Baker Hughes, le nombre de puits actifs aux Etats-Unis a augmenté pour la treizième semaine consécutive pour atteindre 683 puits, à son plus haut niveau depuis avril 2015″, ont noté les analystes de Commerzbank.

Les producteurs américains ont profité de la hausse des prix, elle-même causée par les efforts de limitation de la production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), pour augmenter la cadence de leurs coûteux puits de pétrole non-conventionnel.

js/LyS
romandie

Aller en haut