samedi 19 septembre 2020
Accueil / Mines & Energies / Le pétrolier allemand Wintershall DEA veut se retirer de la Libye

Le pétrolier allemand Wintershall DEA veut se retirer de la Libye

Le pétrolier allemand Wintershall DEA veut se retirer de la Libye

Mercredi, la société pétrolière Wintershall DEA a annoncé à la presse allemande qu’elle compte se retirer de la chaine de valeurs du secteur pétrolier en Libye. Une déclaration de Mario Mehren, PDG de Wintershall DEA et Hans-Ulrich Engel, un des dirigeants de BASF, maison mère (à 67 %) de Wintershall, a confirmé l’information.

Les deux dirigeants rencontreront dans quelques jours, Ulrich Nussbaum, un haut représentant du ministère allemand de l’Economie pour discuter de la poursuite ou non des activités de la société dans le pays. Selon des précisions fournies par Hart Energy, BASF et Wintershall demandent également que l’Allemagne leur apporte un soutien financier et judiciaire dans le cadre d’un accord signé avec la société publique libyenne du pétrole (NOC).

Wintershall envisage en effet de se faire dédommager, car ledit projet est probablement déjà voué à l’échec et les deux parties comptent amener l’affaire devant un juge.

Wintershall produit environ 25 000 barils par jour, de pétrole dans le pays.

Olivier de Souza
agenceecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires marqués par *

*

Aller en haut