Accueil / Développement / Le PM souligne le soutien offert aux fabricants canadiens…

Le PM souligne le soutien offert aux fabricants canadiens…

Le PM souligne le soutien offert aux fabricants canadiens…

Le PM souligne le soutien offert aux fabricants canadiens pour les aider à s’équiper pour réussir

Le Premier ministre Stephen Harper annonce le plan du gouvernement du Canada visant à offrir aux fabricants une incitation fiscale de dix ans pour stimuler l’investissement qui rehausse la productivité.

Introduction

Le Premier ministre Stephen Harper a aujourd’hui souligné le plan du gouvernement du Canada visant à accorder aux fabricants une incitation fiscale sur une période de dix ans afin de stimuler l’investissement qui rehausse la productivité. Il était accompagné de Diane Finley, ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, de Lisa Raitt, ministre des Transports, et de Jeff Watson, député d’Essex.

Le Plan d’action économique 2015 propose d’accorder une déduction pour amortissement accéléré au taux de 50 pour cent selon une méthode d’amortissement dégressif pour l’achat de machinerie et d’équipement utilisés pour la fabrication et la transformation. Il s’agit d’un amortissement nettement accéléré comparativement au taux habituel de 30 pour cent, ce qui permet aux entreprises de reporter le paiement de l’impôt et de recouvrer les coûts de leurs dépenses en immobilisations plus rapidement. Cette mesure s’appliquera aux immobilisations acquises après 2015 et avant 2026.

Cette mesure incitative offrira aux fabricants canadiens un soutien concret et à long terme qui leur permettra de planifier les investissements qui leur sont nécessaires pour être concurrentiels dans une économie mondiale. Les nouveaux investissements leur permettront de se positionner en vue de relever les défis économiques actuels et futurs, tout en créant des emplois et en favorisant la croissance. La période de 10 ans procurera aux entreprises une plus grande certitude dans la planification de projets à long terme et de plus grande envergure.

Cette initiative est l’une des nombreuses mesures que le gouvernement a mises en place pour créer un climat dans lequel les fabricants canadiens peuvent prospérer. Parmi les autres mesures figurent notamment le plan d’action pour la réduction du fardeau administratif, le plan d’action pour le capital de risque, la conclusion des négociations entourant l’accord commercial Canada‑Union européenne ainsi que la conclusion et la loi de mise en œuvre entourant l’entrée en vigueur de l’Accord de libre‑échange Canada-Corée.

Faits saillants

  • Une déduction pour amortissement accéléré a été mise en place pour la première fois en 2007 afin d’encourager les investissements dans la machinerie et l’équipement utilisés pour la fabrication et la transformation. Cette mesure arrivera à terme à la fin de 2015.
  • De 2007 à 2014, plus de 28 000 entreprises du secteur de la fabrication, lequel emploie des Canadiens dans toutes les régions du pays, ont tiré profit de cette mesure incitative.
  • Compte tenu de la fragilité persistante de l’économie mondiale et de l’importance des dépenses en immobilisations pour stimuler la productivité et la croissance, le Plan d’action économique 2015 propose une nouvelle mesure incitative qui s’étalera sur les dix prochaines années afin de favoriser les investissements.
  • Par exemple, on s’attend à ce que le report du paiement de l’impôt associé à cette nouvelle mesure réduise de 1,1 milliard de dollars l’impôt fédéral des fabricants durant la période de 2016-2017 à 2019-2020.
  • Depuis 2006, le gouvernement travaille en vue de créer un climat fiscal avantageux pour l’investissement des entreprises, d’élargir l’accès aux marchés étrangers, d’appuyer l’innovation et la recherche de calibre mondial, de former une main‑d’œuvre hautement qualifiée et de créer des occasions d’affaires grâce au processus d’approvisionnement du gouvernement.

Citation

« Notre gouvernement a pris des mesures déterminantes afin de créer un climat qui permet aux entreprises canadiennes de prospérer, en réduisant les impôts et en allégeant le fardeau administratif tout en élargissant l’accès au marché, en investissant dans l’innovation et la formation, et en faisant du Canada une destination attrayante pour l’investissement direct étranger. La mesure incitative de dix ans soulignée aujourd’hui procurera aux fabricants le soutien dont ils ont besoin pour continuer à générer des emplois et à favoriser la croissance économique aux quatre coins du pays. » – Le Premier ministre Stephen Harper

pm.gc.ca

Aller en haut